Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 octobre 2018

EN OCTOBRE, TOUT EST BON

Élodie Bernigal - Dans mon sac à sons.jpgÉlodie Bernigal : Dans mon sac à sons

Ello Papillon, CD 15,00 €

Paru en 2017

Elodie Bernigal flirte avec le jazz et les musiques du monde, mais surtout elle adore les mots et leurs sonorités qu’elle fait sonner, rythmer, tinter... Tout est dans la subtilité d’un son qu’on allonge, d’une onomatopée qui percute, d’un virelangue qui s’enroule sur lui-même. Cueilleuse de sons, ramasseuse de bruits, elle nous ouvre les portes de son labo, fait entendre les battements du cœur de la lune, joue avec les onomatopées et les mots valises. Tout est ludique dans cet enregistrement où voix et instruments acoustiques s’harmonisent parfaitement : un bonheur pour les petits qui découvrent le langage et les grands qui aiment le détourner.

Et il y a aussi un spectacle

A partir de 3 ans

 

ZébrichonZébrichon.jpg

Histoire, chansons et musique de Michèle Bernard.
Interprétation, chant de Marion Dudouet
Orgue de barbarie, chant, arrangements musicaux de Brice Dudouet.

CARTON Compagnie (*), CD 12€

Paru en 2018

Un petit zèbre mal dans ses rayures rencontre une petite souris toute grise, mais pour qui la vie n’est pas si rose ... « Un coup de blues, un jour de cafard, on ne sait plus trop où on en est, on voudrait être comme le voisin, on voudrait avoir des copains... et il suffit d’un petit rien pour qu’un sourire nous arrive, qu’une rencontre nous émeuve, qu’une chanson nous console », la chanteuse-conteuse Marion Dudouet résume ainsi parfaitement le fonds de ce conte musical « Pop-up » né d’une rencontre avec Michèle Bernard et créé en 2012. Ce qui saute agréablement aux oreilles, outre la qualité des paroles et la jolie voix de l’interprète c’est l’orgue de Barbarie qui accompagne les chansons et donne un charme fou à l’enregistrement. Juste un petit regret : l’histoire n’est pas enregistrée, il faut la suivre dans le livret qui fournit les paroles des chansons.

Et il y a aussi un spectacle

A partir de 2 ans

 (*) CARTON Compagnie - mairie le village - 26240 ST UZE

 

Comptines pour chanter l'Afrique.jpgComptines pour chanter l'Afrique

Album illustré par Cécile Hudrisier

Didier jeunesse, collection "Éveil musical ",

livre CD 13,50 €

Paru le 4 avril 2018

Et c’est parti pour un petit voyage en Afrique, du Mali À l’Angola en passant par le Congo, le Sénégal et le Rwanda avec dix chansons en langues vernaculaires. Certaines comme le célèbre « Olélé » sont extraites de Chansons et comptines du Baobab, d’autres encore sont interprétées par le belge Gibus qui chante en lingala, en souvenir de son enfance congolaise. La surprise, c’est le musicien et luthiste angolais Lulendo qui intervient sur deux titres et qu’on retrouvera bientôt dans Comptines de cajou et de coco. Inutile de parler couramment le wolof, le soninke ou le mina pour reprendre en chœur les refrains : il suffit de se reporter aux pages cartonnées de l’album où évoluent les personnages tout en malice et rondeur de Cécile Hudrisier.

A partir de deux ans

 

 

Guy Prunier: Le miroir et le coquelicot : l'histoire d'un géant sauvé par uneGuy Prunier - Le miroir et le coquelicot.jpg petite souris... ou presque 

Musique de Marion Cordier, pochette illustrée par Ilya Green

Oui dire, collection "Contes d’auteurs ",

Paru le 16 juin 2018

CD (52 min) 17,00 €

Une petite souris métamorphosée en vache, un géant qui rétrécit, une fée nommée Jane qui parle avec l’accent anglais... tout est possible dans l’univers créé de toutes pièces par le malicieux Guy Prunier qui joue subtilement avec des références classiques : en témoignent d’étonnantes « bottes des sept vieux » et un chat trop gourmand. Il y a de la fantaisie et de l’humour dans cette histoire loufoque mais non dénuée de logique interne. Le quotidien y côtoie l’extraordinaire, les éléments musicaux et le racontage se fondent dans un même tissu avec un conteur qui chante et une musicienne qui raconte. Entre les deux interprètes, la symbiose est parfaite : les voix s’unissent, se répondent, dialoguent, s’entrechoquent tandis que des berceuses venues d’ailleurs ménagent une pause rêveuse entre deux épisodes.

A partir de 4 ans

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.