Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 septembre 2018

BORD CADRE

TRISTESSE DE RENTRÉE:

Décès en juillet 2018 de la chanteuse québécoise Carmen Campagne, la « diva des garderies ».

Carmen Campagne.jpg

C’est à la fin des années 80 que le public français découvre la belle voix claire, pleine d’énergie et de gaité de Carmen Campagne par le biais d’une cassette intitulée « Une nouvelle voix pour les enfants » aux éditions Marie-Josée. La chanson « La vache en Alaska » où elle parodie avec humour divers genres musicaux devient alors un incontournable des crèches et des maternelles. Soutenue par sa nombreuse et talentueuse famille de musiciens, elle s’avère aussi à l’aise dans le boogie que dans la berceuse ou le slow années 60 et passe avec aisance d’un répertoire traditionnel à des compositions personnelles. En 2001 avec Le téléfonelle remet à l’honneur des succès de Nino Ferrer, Mireille ou Bobby Lapointe déjà plébiscités par les enfants. De 1997 a 2008, elle enchaîne les enregistrements à destination des enfants : Un bon chocolat chaud,

Carmen Campagne la vache en alaska.jpg

 

La vache en Alaska,

 

 

 

 

 

L’arbre est dans ses feuilles, Enchantée( Polydor), Carmen Campagne fête Halloween, Le téléfon(Universal), Nous sommes les musiciens, Le tango des animaux(La montagne secrète).

 

La plupart de ces enregistrements sont encore disponibles.

 

Elle nous manque déjà...,

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.