Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 23 janvier 2013

«CHANSONS D'HIVER»

CHANSONS D'HIVER A EPINAL,
1ère biennale de la chansons jeune public

 

Du 4 au 10 février, sous la direction artistique de Philippe Roussel

CHANSONS D'HIVER A EPINAL site internet.jpg

Au programme :Serena Fisseau, Jofroi, François Lemonnier, Hervé Demon, Pierre Chêne, Alain Schneider et …

philippe roussel.jpg




Philippe Roussel




Journée professionnelle le jeudi 7 février

L'affiche du festival, avec un lien pour télécharger le programme:

 

ph_roussel.jpg


COUP DE CŒUR

          Stéphane Ollivier : Elvis Presley         

Stéphane Ollivier - Elvis Presley - Eric Caravaca.jpg


Lu par Eric Caravaca. Album illustré par Rémi Courgeon
Gallimard jeunesse, collection Découverte des musiciens, livre-CD

Paru le 25 octobre 2012

Elvis Presley, véritable icône, figure incontournable de la scène musicale des années 50-60 a exercé une influence considérable non seulement aux Etats-unis, mais aussi en Europe où il a largement participé à faire connaître le rock. Stéphane Ollivier a eu l'intelligence de replacer cette biographie dans le contexte social et musical de l'époque. C'est l'occasion de nous faire entendre les musiques qui ont influencé Elvis : gospel, blues, country avant d'aborder les grands succès du King. On se régale alors avec Blue suede shoes, Love me tender dans leurs versions d'origine. Un texte à la fois simple, précis, informatif, une illustration musicale pertinente, autant de qualités déjà remarquées chez Stéphane Ollivier dans Louis Armstrong, Django Reinhardt, Ella Fitzgerald parus dans cette même collection "Découverte des musiciens". Commencée en 1998 avec les grands compositeurs classiques, elle n'a cessé de se bonifier au fil des années - notamment en élargissant son champ d'investigation.

À partir de 6 ans

Un peu de musique

Corinne Albaut et Jean-François Alexandre,
L'imagier de la musique, Les premières notions musicales: écoute, joue et chante

Avec les voix de Nino Le Nestour, Chantal Lavallée, Jean-François Alexandre.Album illustré par Olivier LatikCAlbaut & JFAlexandre - L'imagier de la musique.jpg

Naïve. Livre CD
Parution automne 2012

En 2007, le musicien Jean-François Alexandre avait déjà fait preuve d'un son sens pédagogique de bon aloi dans un CD intitulé Les instruments de l'orchestre pour Petites oreilles. Ici il s'adresse à des petits pour les initier aux notions fondamentales qui composent la musique : la hauteur (grave, aigu), l'intensité (fort, faible), la durée (long, court), le rythme (rapide, lent), les notes de musique. Pour chaque notion, des exemples sonores - voix, instruments et bruits - et des jeux simples. La comptine Une souris verte sert de fil conducteur. Le langage utilisé est accessible aux petits, les trois interprètes (un homme, un enfant et une femme qui chante bien) agréables et conviviaux. Un document bien fait, ludique qui nécessite la participation d'un adulte, parent ou enseignant. Juste une petite réserve: était-il nécessaire de consacrer autant de place aux notes de musique ?

A partir de 3 ans.

A noter que ce document n'est pas le premier du genre : Gallimard jeunesse musique a fait paraître en 2011 Mon imagier de la musique, tout aussi ludique mais plus bref et moins touffu.

 

Mes plus belles musiques classiques pour les petits
Claire Babin, édition, Elisabeth Cohat, direction artistique
album illustré par Cécile Gambini, Elisa Géhin, Anouk Ricard et Charlotte Roederer.
Gallimard jeunesse "éveil musical",
livre CD

Paru le 18 octobre 2012

Ballet des poussins dmes plus belles musiques classiques.gifans leur coque, de Moussorgsky, Grande valse brillante de Chopin, le vol du bourdon de Rimsky-Korsakov, La danse de la fée Dragée, de Tchaïkovsky et treize autres "tubes de la musique classique. Le livre aux grosses pages cartonnées est joliment illustré par quatre artistes différents, c'est vrai. Les interprétations sont irréprochables voire prestigieuses, c'est vrai : on ne peut quand même pas cracher sur la Maîtrise de Radio-France, le pianiste Michel Beroff, le violoniste Patrice Fontanarosa, la soprano Mady Mesplée, l'orchestre philharmonique de Berlin dirigé par André Cluytens. Le livre-CD est dans les vitrines de toutes les librairies. C'est un document qui séduira d'emblée un public de parents et de grand-parents soucieux de donner une culture musicale à leurs petits. Mais ce livre CD qui donne finalement une image assez académique de la musique classique, avec ces dix-sept morceaux réputés incontournables était-il nécessaire ? Personnellement je préfère Gallimard jeunesse quand il ouvre les oreilles des enfants avec ses merveilleux imagiers(*) ou ses albums musicaux comme la série des Coco.

À partir de 2 ans

(*) Mon premier imagier sonore qui reste une référence en la matière, avec:
Mon imagier des animaux sauvages,
Mon imagier de la musique.

A oublier pour l'un, à retenir pour l'autre

À oublier tout de suite:

Pierre Ducrozet, Louis Armstrong : le souffle du siècle.
Raconté par Jacques Bonnaffé, album illustré par ZaüPDucrozet, JBonaffé - Louis Armstrong.jpg

Bulles de savon, collection Traces de vie, livre CD
Paru le 17 octobre 2012


Rien ne ressort de cette biographie qui ne sait pas trouver son ton. Ni vrai documentaire ni document-fiction, elle semble se résumer à une énumération des enregistrements faits par Louis Armstrong. Jacques Bonnaffé, avec son immense talent de comédien, arriverait presque à nous faire oublier les clichés et les périphrases inutiles qui pullulent dans ce texte dont on ne retient pas grand-chose. Dommage pour Zaü qui a illustré l'album avec beaucoup de talent.



À retenir encore:

Louis Armstrong - Stéphane Ollivier.jpgRetournez vite écouter et lire le Louis Armstrong de Stéphane Ollivier (Gallimard jeunesse musique, collection Découverte des musiciens) : celui-là vaut vraiment le détour.

A partir de 6 ans

lundi, 17 décembre 2012

Noël, Noël, Noël aux mille bougies

 

     Des nouveautés    


Dédé Saint-Prix - Un Noël aux Antilles.jpg

Un Noël aux Antilles, avec Dédé Saint-Prix et Sylviane Cedia
Chansons recueillies par Nathalie Soussana, réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau
Album illustré par Laurent Corvaisier

Didier jeunesse, collection Comptines du monde. Livre-CD

 

Aux Antilles et Guyane, il existe tout un répertoire de chants de Noël qu'on n'utilise qu'à cette occasion et dont le thème tourne essentiellement autour de la naissance de Jésus : "Joseph mon cher fidèle cherchons un logement "et de tout le petit peuple qui gravite autour de la crèche : les bergers qui viennent en visite, le voisin qu'on réveille pour lui annoncer la nouvelle... Des chansons qui viennent de partout, notamment du continent sur lesquelles les créoles ont mis leur langue et leur propre couleur musicale : une sorte de retour à l'envoyeur où Douce nuit sainte nuit devient Men bel lannuit. Le résultat : des Noëls joyeux et rythmés qu'on chantait dans les villages en allant de maison en maison jusqu'à la dernière de la tournée où l'on s'arrêtait pour festoyer. Voici douze titres chantés par Dédé Saint-Prix, Sylviane Cedia et Marie-Joëlle Hippomène, accompagnés par un accordéon, des guitares, un piano et des percussions. Paroles en créole et en français dans l'album illustré où les aplats de couleurs chaudes et vives et les personnages taillés à la serpe de Laurent Corvaisier rendent bien la convivialité de ce répertoire festif.

 

Pour tous à partir de 3 ans

 

Bulle et Bob préparent Noël.jpg

Nathalie Tual : Bulle et Bob préparent Noël
Album illustré par Ilya Green

Didier jeunesse, livre CD

 

Parmi les grandes joies de Noël, il y a les préparatifs : ouvrir les petits sacs du calendrier de l'Avent, sortir les décorations pour le sapin, accrocher les boules, se demander s'il existe une Mère Noël... Nathalie Tual communique ce plaisir de l'attente dans une petite histoire toute simple où Bulle et Bob décorent leur sapin - chronique ponctuée de chansons qui balancent qu'elle interprète de sa jolie voix souple - accompagnée par le violoncelle de Daniel Trutet et les percussions de Gilles Belouin. Texte de l'histoire et paroles des chansons dans le petit album cartonné illustré par les images à fois précises et pimpantes d'Ilya Green.

 

A partir de 2 ans

   Des chansons...   

 

Isabelle Caillard - Noël en chansons.jpgIsabelle Caillard : Noël en chansons
Enfance et musique, CD

Un répertoire régional qui des sentiers battus avec ces treize chansons venues des quatre coins de France. Leur connotation religieuse est contrebalancée par l'inspiration résolument laïque des cinq chansons signées Jeanne Marie Pubellier. Enfants et adultes s'éclatent dans une interprétation soutenue par des rythmes tantôt jazz, tantôt musiques des îles.

À partir de 3 ans.


Chantons Noël copie.jpg

Chantons Noël
Album illustré par Sylvia Dupuis
Enfance et musique, collection Les livres-disques d’Enfance et musique, album disque

 

Voici un recueil qui a le mérite de sortir des sentiers battus : À part Il est né le divin enfant , il propose en effet un choix de chansons de Noël rarement enregistrées qu'elles soient traditionnelles (Guillot prend ton tambourin) ou non. Isabelle Caillard, Hélène Bohy, Agnès Chaumié, Geneviève Schneider, Harold Abraham... se partagent l'interprétation.

A partir de 3 ans

 

Agnès Chaumié - Noël.jpgAgnès Chaumié: Noël, chansons et poèmes pour l'hiver et Noël
Album Illustré par Katy Couprie

Enfance et musique, collection Les livres-disques d’Enfance et musique, livre CD

Noëls d'Auvergne ou du Pays de Galles, La légende de SaintNicolas, Petit garçon de Graeme Allwright, Vive le vent : il y en a pour tous les goûts : des religieux et des profanes, des traditionnels et des contemporains et même des recettes de sorcières. Un florilège où les voix d'Agnès et des enfants qui l'accompagnent sont mises à l'honneur. Paroles dans l'album aux grosses pages cartonnées.

À partir de 2 ans

 

Petit Papa NoëlTino Rossi - Petit Papa Noël ill. Olivier Desvaux.jpg
chanté par Tino Rossi
illustré par Olivier Desvaux
Casterman, collection Tralalère, livre CD

Chanson créée en 1946, par un chanteur dont le charme parait aujourd'hui quelque peu suranné et pourtant...  il se vend encore chaque année près de 300.000 exemplaires de ce titre visiblement incontournable. Le CD nous le propose dans sa version d'origine, tandis que l'album offre les paroles, illustrées par des huiles aux couleurs chaudes évoquent irrésistiblement les Noëls des années 50.

Pour tous à partir de 3 ans.

 

Les plus beaux chants de Noël - Choeur des Polysons, Elisabeth Trigo.gifLes plus beaux chants de Noël : par le Choeur des Polysons, dirigé par Elisabeth Trigo
Gallimard jeunesse musique livre CD

La marche des rois, Noël nouvelet, Entre le bœuf et l'âne gris et autres noëls traditionnels voisinent avec Une fleur m'a dit et l'increvable Petit papa Noël. Si le répertoire est intéressant, l'interprétation ne l'est pas moins : les enfants du chœur des Polysons ont non seulement le sens du rythme et un sacré dynamisme mais aussi une diction parfaite.

À partir de 5 ans

 

 

Chansons pour fêter NoëlChansons-pour-feter-Noel copie.JPG
Album illustré par Cécile Hudrisier
Didier jeunesse, collection Éveil musical, livre-CD

Père Noël etenfant Jésus voisinent en bonne intelligence avec dans cette jolie petite compilation qui puise autant dans le répertoire traditionnel que dans les classiques de la maternelle. À noter deux interprétations aussi réjouissantes qu'inattendues : Hervé Suhubiette dans Vive le vent et les Weeper Circus dans Petit Papa Noël.

À partir de 2 ans

 

 

   Des Noëls du monde...   

 

25 Noëls en musique Actes Sud junior.jpg25 Noëls en musique
Actes Sud junior, collection Les musiques enchantées
Chants de Noël recueillis dans 25 pays d'Europe et tous chantés dans leur langue d'origine.

A la variété du répertoire correspond la diversité des interprètes : chœurs, chanteurs traditionnels ou lyriques. L'album ne se contente pas de donner les paroles originales et leur traduction française, mais donne une brève information sur les coutumes de chaque pays.

À partir de 6 ans



Noëls autour du monde ARB music.jpg

Noëls autour du monde  
ARB music, CD

21 chansons et cantiques du monde entier, de la France à l'Argentine, en passant par la Grèce, l'Espagne, la Suède et les États-Unis, chantées dans leurs langues d'origine par différents artistes de talent : Jacinta,, Consuelo Uribe, Emmi Kaltcheva... Beaucoup de titres à découvrir en allemand, en grec, en espagnol à côté de classiques Il est né le divin enfant, Stille nacht et O Tannenbaum.

 À partir de 3 ans

 

 

   Des contes...   

 Marie Colmont - Michka Album Père Castor.jpg

Marie Colmont : Michka
Album illustré par F. Rojankovsky
Père Castor Flammarion, collection Les classiques du Père Castor ;
Les classiques en musique, li
vre CD

Le petit ours en peluche qui accompagne le Père Noël dans sa tournée ne veut être le jouet de personne. Et pourtant il va lui-même s'offrir en cadeau à un enfant défavorisé. Raconté par Paul Faucher (le Père Castor lui-même) et un petit garçon juste et touchant dans le rôle de Michka, ce conte venu des pays de l'Est est désormais un classique du genre.

À partir de 3 ans


Noël en famille - les plus beaux chants et contes  Naïve.jpg

Noël en famille : les plus beaux chants et contes
Naïve, livre CD

De Vive le vent à Mon beau sapin en passant par Noël blanc et Les anges dans nos campagnes, douze chants de Noël joliment interprétés par des enfants et des adultes. En prime, La petite fille aux allumettes et Le géant égoïste et deux autres contes de Noël dits par Bernard Giraudeau et Enzo Enzo. Textes dans le livre illustré

À partir de 4 ans

 

Contes d'hiver et de Noël Oui dire.jpg

Contes d'hiver et de Noël
Oui dire, collection La Puce à l'oreille. CD

Racontés par Elisa de Maury, Elisabeth Calendry, Dominic Toutain, Nadine Walsh et Rose-Claire de Cabalestra, cinq contes traditionnels : une randonnée venue de Russie (La moufle), une variante de La petite fille de neige, un raccourci saisissant de la vie de Jésus (Les trois arbres) et la légende de Saint-Nicolas. On retient pour son originalité l'histoire de La Befana, très populaire en Italie, mais quasiment inconnue en France.

À partir de 6 ans.

 

Guy Prunier - Rêche Peluche, l'ours qui ne voulait être le jouet de personne.jpgGuy Prunier : Rêche Peluche : l'ours qui ne voulait être le jouet de personne
Raymond et merveilles CD

Reprenant à son compte l'histoire de "Michka", Guy Prunier fait passer son auditeur du rire à l'émotion en replaçant son conte dans un contexte grave (l'enfant qui reçoit le petit ours vit-il au temps de la seconde guerre mondiale ou appartient-il à un conflit plus récent ?). L'humour est cependant présent avec un Père Noël qui houspille ses rennes et trébuche sur les jouets des noëls précédents. Gilles Pauget à la guitare, Jean-Christophe Treille à la contrebasse, Marc Wolff aux percussions assurent les intermèdes musicaux qui s'intègrent parfaitement au récit.

À partir de 5 ans



   Et un appel à réédition    


Gérard Delahaye Aujourd'hui je suis Père Noël.jpgQuand pourra-t-on à nouveau se procurer le disque de

Gérard Delahaye,

Aujourd'hui je suis Père Noël,

paru chez Arc-en-ciel il y a dix ans ?

On y trouvait douze noëls contemporains signés Gérard Delahaye, Melaine Favennec et Patrick Ewen.

À suivre ?...

jeudi, 29 novembre 2012

CADEAUX DE NOËL: LES COUPS DE CŒUR CHARLES CROS

de quoi prendre quelques idées pour les cadeaux de Noël avec les

 

COUPS DE CŒUR DISQUES ENFANTS
         ACADEMIE CHARLES CROS        
                    Automne 2012                      

 

Gérard Authelain, Gilles Avisse, Dominique Boutel, Anne Bustarret, Blandine Canonne, Odile Martin et moi-même : nous nous sommes réunis en novembre 2012 ; beaucoup de discussions passionnées et au final, une sélection de quinze titres pour les enfants de la naissance jusqu'à huit ans ; il y a des chansons, des histoires et de la musique...

 

I. DES CHANSONS

 

Virginie Capizzi : Drôles de zanimaux, le mystère du vol de la trompe
Victor Mélodie, CD

Virginie Capizzi - drole_de_zanimaux.jpgLes chansons d'animaux, on en connaît beaucoup, mais Virginie Capizzi a visiblement une prédilection pour les bestioles inhabituelles - axolotl, diodon, maki catta, dentrobate ou grand polatouxhe qui voisinent ici avec un éléphant, un caïman un cacatoès et un cancrelat. À la fantaisie légère des textes correspond la voix souple d'une chanteuse pleine d'aisance qui s'éclate pour notre plus grand plaisir sur des rythmes de jazz accompagnée par dix musiciens qui connaissent parfaitement leur affaire. Un vrai bonheur d'écoute.

A partir de 4 ans

 

Béatrice Maillet : Mer agitée à peu agitéeBéatrice Maillet - Mer agitée à peu agitée. copie.jpg
Enfance et musique

Des comptines, ritournelles, chansons de marins - traditionnelles ou recréées - accompagnent les aventures imaginaires d'un jeune moussaillon qui construit un bateau de sable sur la plage. Avec la jolie voix de Béatrice Maillet et la harpe celtique de Florian Genilleau.

A partir de 18 mois

(déjà chroniqué en coup de coeur dans ce blog en octobre 2012)

 

Tartine Reverdy : C’est très bien
Là Haut Production / L’Autre Distribution

Tartine Reverdy - C'est Très Bien !.jpgDe la fantaisie, de l'énergie, de doux jeux de mots pour ces seize chansons qui font la part belle aux "petits riens qui changent tout" : les rendez-vous pyjama, le petit coin de vert, l'amitié, les anniversaires et même les vaches ("ça fait beau dans les prés, ça habille bien les champs, et puis ça s'meut lentement, ça fait du bien aux gens pressés" sans oublier "Inspectrice en frigidaire", le tube de Tartine Reverdy. Interprète malicieuse à la voix claire et souriante, c'est aussi une musicienne qui puise à diverses sources et colore ses arrangements de tonalités puisée à l'Afrique, au reggae, aux onomatopées vocales indiennes ou à la chanson traditionnelle et sait s'entourer d'instrumentistes de talent : Anne List à la contrebasse, Jean Lucas au trombone, Lior Blindermann aux percussions.

A partir de 5 ans 

 

Zut : ABCD Zut
NaïveABCD… Zut copie.jpg

A comme « atchoum », B comme « la belle ribambelle des joueurs de poubelles », D comme « ding dong », X comme « Xavier et Alex »... Jouant sur les allitérations et les onomatopées, cet abécédaire qui ne se prend pas au sérieux se termine comme il se doit par « zut ». Accompagnés par une joyeuse bande d'enfants qui leur donnent la réplique, les trois compères s'éclatent dans une suite de saynètes de la vie quotidienne ; chaque lettre en est successivement la vedette et l'humour toujours présent (que fait Mamie quand elle voit une souris ? « Iiii »...). A déguster de A à ... Z sans craindre de lassitude.

A partir de 4 ans.

 

Catherine Vaniscotte : Rue de la Pomme
Victor Mélodie, CD

Catherine Vaniscotte - Rue de la Pomme.jpgLes jumeaux Léo et Léa, Icham le petit Marocain, Rita la boulotte, Louis la castagne, Paloma et sa famille nombreuse... Du rythme et de la musicalité pour ces chansons enlevées tirées d'un spectacle éponyme. Accompagnées par le piano jazz de Philippe Yvron et la contrebasse d'Olivier Brousse, Catherine Vaniscotte et sa complice Nathalie Abdou qui chantent à l'unisson ou en polyphonie, nous pilotent dans cette rue conviviale peuplée de personnages attachants et hauts en couleurs.

A partir de 6 ans

 

Pascal Peroteau : Ca m’énerve
L’Autre DistributionPeroteau - Ca m’énerve .jpg

Ce n'est pas un chanteur gentil et c'est tant mieux. Il aime rigoler et ça tombe bien : les enfants aussi. Pascal Péroteau les connaît bien : ils se bagarrent, ils ont des poux, ils aiment avoir peur, mettre tout un bazar dans leur lit et tirer les cheveux des plus petits. De l'énergie, une voix un peu voilée, des musiciens super et des polyphonies bien venues pour ces chansons très proches de l'univers des enfants.

À partir de 6 ans.

 

Michèle Bernard : Sens dessus dessous
EPM, CD

Michèle Bernard - Sens dessus dessous.jpgPortraits sensibles d'un tonton bricoleur, d'une éphémère compagne de classe tsigane, d'une vieille folle dont on découvre un jour l'humanité et d'un pollueur égoïste, c'est aussi une invitation à ouvrir ses oreilles, à développer ses sens - olfactif, gustatif, tactile et visuel. Quatorze chansons qui s'adressent autant au jeune public qu'aux adultes. On y retrouve Michèle Bernard, telle qu'en elle-même, avec sa voix de chanteuse réaliste, son accordéon, son énergie, son engagement humanitaire ou écologique et une connivence totale avec Michel Sanlaville et Sandrine De Rosa - deux musiciens aussi remarquables que polyvalents. Paroles sur la pochette.

A partir de 6 ans

 

 

II. DE LA MUSIQUE

du jazz                                                     

 

Les plus belles berceuses jazz
Sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel - Album illustré par Ilya Green
Didier Jeunesse, collection livre-CDLes plus belles berceuses jazz.jpg

Une remarquable sélection de berceuses et chansons douces puisée dans le répertoire américain des années 40 et 50 appartenant au monde du jazz ou de la comédie musicale. Le guitariste Misja Fitzgerald Michel nous propose en effet un florilèges de morceaux désormais patrimoniaux dans leurs versions originales : Over the rainbow, et Summertime figurent parmi les plus célèbres. Quant aux interprètes, on ne saurait tous les citer tant ils sont prestigieux : Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Billie Holiday Judy Garland, et du côté des hommes : Chet Baker, Frank Sinatra, Nat King Cole. L'album, délicatement illustré par Ilya Green propose pour chaque titre les paroles en langue originale, leur traduction française ligne à ligne et une brève présentation du morceau ou de l'interprète.. ...Deux présentations. : l'album CD classique ou la version prestige : un coffret avec l'album CD et une illustration à encadrer.

Dès la naissance

 

musiques du monde                              

Ruelles (Cap-Vert, Portugal, Brésil)
Au Fil de l’Air / L’Autre Distribution

Ruelles (Cap-Vert, Portugal, Brésil).jpg11ème édition de "Au fil de l'air" opération réalisée dans le cadre du festival de musiques du monde "Les temps chauds". Venus d'horizons divers et parfois lointains, des musiciens travaillent toute une année avec des écoliers de l'Ain une chanson dans la langue et le style musical du pays d'origine. Ici des enfants interprètent des chansons en portugais sous la houlette d'Amelia Muge (Portugal) Teofilo Chantre (Cap Vert) et Roda do Cavaco (Brésil). On est surpris de constater comme ils se sont appropriés le fado et la saudade, alors qu'aucun d'eux (sauf exception) ne parle portugais.

A partir de 8 ans

 

Magguy Faraux : Danse Ti Doudou
ARB (Terres d’enfance)Magguy Faraux - Danse Ti Doudou.jpg

Magguy Faraux a décidément tous les talents : on la connaissait conteuse (Contes du diable des gourmandises) chanteuse (Guadeloupe, rondes comptines et berceuses) ; on découvre ici ses compétences en matière de danse traditionnelle : elle a en effet appartenu au groupe folklorique La Bricante (pour la préservation du patrimoine culturel insulaire). Nul besoin d'être un danseur émérite pour danser cette suite de polkas, biguines mazurkas et farandoles de carnaval. Il suffit de se laisser porter par sa jolie voix souple et rieuse : elle vous donne des indications parlées et chantées sur des musique traditionnelles interprétées par un violon, un piano et des instruments traditionnels. Idéal pour des adultes - parents, enseignants, éducateurs - qui veulent danser avec des enfants.

A partir de 3 ans

 

des contes musicaux                             

Francis Poulenc- Jean de Brunhoff : Histoire de Babar le petit éléphant
Raconté par Natalie Dessay ; piano : Shani Diluka
Didier Jeunesse livre-CD

Natalie Dessay - Histoire de Babar le petit éléphant copie.jpgPour ses 80 ans, le plus célèbre éléphant de la littérature enfantine voit enfin réunis dans une même publication le premier volume de ses aventures (adapté à un format carré) et l'œuvre musicale qu'elles inspirèrent à Poulenc dès 1940. Le piano délicat de Shani Diluka soutient et accompagne la voix souple et fluide de la cantatrice Nathalie Dessay dont le talent de récitante se confirme une fois de plus.

 

A partir de 2 ans :

(déjà chroniqué dans ce blog octobre 2012)

 

 

Bernard Friot, texte, J.F. Verdier, musique :   Anna, Léo et le gros ours de l’armoire
Illus. Amélie Jackowski,
interprétation : Christophe Maltot et les musiciens de l’orchestre Victor Hugo de Franche-Comté
Actes Sud Junior, livre-CDAna, Léo et le gros ours de l'armoire.png

 

Il pleut : dans le grenier d'une maison de vacances, Ana et Léo découvrent de vieux jouets oubliés : un gros ours en peluche, un serpent en tissu, une poupée, un clown, un petit marin. Cette "boîte à joujoux" moderne est pleine de charme : le texte, soigneusement écrit est parfaitement mis en valeur par Christophe Maltot, comédien plein de naturel : sa voix calme et bien posée mène son récit avec vivacité tout en croquant les différents personnages : l'ours un peu benêt, le serpent sifflant et zozotant, le marin anglais. Un excellent rapport texte- musique pour ce conte musical où l'orchestre Victor Hugo Franche Comté commente et illustre le récit.

 

A partir de 6 ans

 

III. DES HISTOIRES

 

Aimée de La Salle : Mizou le petit chat noir
Avec Sébastien Bertrand à l'accordéon,
Album illustré par Marion Piffaretti
Didier Jeunesse, coll. Polichinelle, livre-CD

Aimée de La Salle - Mizou le petit chat noir.jpgMizou le petit chat noir court après une souris, poursuite semée d'histoires, de chansons, de comptines - répertoire à réutiliser avec les tout-petits sur le thème du chat. Aimée de La Salle (fille de Bruno) est une excellente conteuse ; il est vrai qu'elle a de qui tenir ! Sa façon de raconter est musicale et c'est aussi une véritable chanteuse dont le récit est en parfait accord avec l'accordéon diatonique de Sébastien Bertrand. Histoires et paroles des comptines et des chansons dans l'album aux illustrations stylisés.

A partir de 2 ans

 

Annelise Heurtier : Olaf, le géant mélomane
Illustrations : Cécile Gambini
Benjamins media (Taille M), livre-CDAnnelise Heurtier - Olaf le géant mélomane.png

Olaf, géant solitaire, s'ennuie dans sa montagne et fait peur à tout le monde. Grâce à un poste radio abandonné par un couple de campeurs terrorisés par sa présence, il découvre la musique : sa vie en sera radicalement changée. L'histoire est amusante et sympathique, le récitant prenant, l'ambiance sonore particulièrement riche avec ses bruitages et ses extraits musicaux où jazz et blues sont à l'honneur. On peut aussi chanter avec les joyeuxMississippi Blues Devils les trois chansons qui sont en fin d'enregistrement (paroles dans l'album illustré)

A partir de 6 ans

 

Agnès Bihl : L’Inspecteur Cats
Illus. Eric Héliot (livre-CD)
Actes Sud junior

Agnès Bihl - L'inspecteur Cats.pngCe n'est pas la première fois qu'un auteur compositeur interprète introduit une histoire dans un spectacle de chansons (Cf. note ci-dessous). Ici Agnès Bihl tire son épingle du jeu avec panache. Son univers félin et policier est plein de fantaisie, de bonne humeur, de punch, de jeux de mots - tout ça dans une ambiance BD qui ne se prend pas au sérieux. Et l'interprète l'emporte haut la main : voix assurée, légèrement nasale, diction alerte, rythmée, nuancée, qui sait se couler dans la peau des personnage : et pour les chansons, elle passe avec aisance du reggae au jazz, tout en excellant dans la chanson réaliste (la chanson de Félicie qu'on peut recevoir à tous les niveaux :"je suis féline et félonne".

A partir de 6 ans

 

 

**Note : Le résultat est souvent inégal avec des récits qui sentent le fabriqué: Cf. le Ronchonchon d'Alexis HK et Liz Cherhal (les chansons et leurs interprètes irréprochables, mais l'histoire ou prétendue telle des plus laborieuses.)

 

lundi, 22 octobre 2012

Coup de projecteur sur …

… « Un jour je serai libre »

 

UN JOUR JE SERAI LIBRE_kanjil copie.jpg


une interview de Lise Bourquin Mercadé,
éditrice de
Kanjil Éditeur.

Dans les années 80, Lise Bourquin-Mercadé créait les éditions Vif Argent et inventait la « cassetine ». Après un long silence la collection a resurgi en 2008 sous le label Kanjil Editions avec des livres CD intitulés Dis-moi des chansons d'Haïti, La légende de Chico Rei, Les matriochkas de Natacha, La reine des poissons.

Mais que se passe-t-il chez Kanjil en octobre 2012 ?

Image 1.jpg

 

FT: Lise Bourquin-Mercadé, vous venez de publier Un jour, je serai libre… Quel est le sujet du dernier livre CD de Kanjil Éditeur ?

LBM: C'est l'histoire d'un petit garçon né dans une plantation de coton de Louisiane au 19ème siècle, qui est vendu pour aller travailler sur un bateau à roue. Il découvre alors la cruelle réalité de sa condition d'esclave, mais aussi un monde passionnant en naviguant sur le Mississippi et en partageant la vie de l’équipage… À la fin, il pense au pays natal de ses ancêtres dont sa mère lui a parlé et rêve qu'un jour, il partira sur un navire de haute mer jusqu'en Afrique.

Parlez-nous un peu de l'auteur, Sophie
Kœchlin

C'est la fille de Philippe Kœchlin, le fondateur du journal Rock and folk. C'est dire que le monde du Mississippi, de la Nouvelle Orléans et du blues fait depuis toujours partie intégrante de sa vie familiale. Bien que française et blanche elle est en empathie avec le problème de l'esclavage. Moi-même, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas me sentir concernée par cette histoire alors que je suis une française de Franche-ComtéSophie Kœchlin a pris très tôt conscience de « cette injustice » : elle avait 10 ans quand elle a lu Les aventures de Hukleberry Finn...Un jour je serai libre est une fiction nourrie d'une grande connaissance musicale et historique.

Cette histoire ne s'inscrit-elle pas dans la lignée de La légende de Chico Rei et de Dis-moi des chansons d'Haïti ?

Image 3.jpg Effectivement, je publie toujours des choses "enracinées". Toutes les histoires que je choisis ont un sens et ne sont pas seulement là pour faire connaître aux enfants les cultures du monde – même si c'est un aspect important de mon travail. Je me considère comme un éditeur engagé et je recherche volontiers dans chaque partie du monde des histoires importantes susceptibles de provoquer une prise de conscience des valeurs de fraternité. Depuis des années je m'intéresse à la résistance à l'esclavage. Avec Un jour je serai libre, on pense au discours de Martin Luther King : « I have a dream ». Après l'abolition de l'esclavage Il a fallu longtemps avant que les Noirs des USA arrivent à reconquérir (ou conquérir) leur part d'humanité dans la société américaine et qu'ils obtiennent le respect, le droit de vivre comme ils veulent et de circuler librement.
Ce livre, qui se termine avec un message d'espoir, permet de sensibiliser les enfants a ce sujet. Toutefois, on est dans la symbolique,
Un jour je serai libre reste une fiction et n'a pas la prétention d'être un documentaire.

 

Image 5.jpgVous avez publié cette histoire une première fois en 1982 sous le titre Le bateau de Noé, aux éditions Vif Argent. Pourquoi la republier ?

Cette histoire n’a pas vieilli et je suis fidèle à mes auteurs. Aujourd'hui, Sophie Kœchlin n’est pas seulement auteur, traductrice et illustratrice, elle est devenue artiste peintre : j'ai eu envie de lui faire illustrer l'histoire qu'elle avait écrite – avec beaucoup de sensibilité – il y a trente ans. Ses illustrations, dont la palette de couleurs raffinée rappelle son travail de peintre, sont aussi imprégnées de la culture bande dessinée dans laquelle elle a toujours vécu.

 

Dans l'enregistrement aussi, il y a beaucoup de changements par rapport à l'édition de 1982...

Dans l'édition de 1982, l'auteur mettait l'accent sur l'émerveillement du petit garçon devant le bateau – émerveillement qui l'emportait sur la tristesse de sa condition d'esclave. Pour cette nouvelle édition, le texte a été orienté vers l'apprentissage de la liberté.

Image 2.jpg Je ne referais pas aujourd'hui ce que j'ai fait il y a trente ans. Dans Le bateau de Noé, j'avais choisi pour récitante Lena Lobe dont la voix avait une coloration noire américaine. La couleur de la voix est aussi une musique qui crée une ambiance. Et j'avais joué sur le contraste entre sa voix très « maternante » et l'univers masculin du Golden Gate Quartet.

Pour l'édition 2012, j'ai cherché une voix plus proche des enfants. J'ai choisi Marion Bouquinet qui n'avait rien enregistré jusque là. Comédienne mais aussi chanteuse, elle a une oreille musicale et fait partie d'une troupe qui crée des spectacles pour les enfants. Elle a une pratique des enfants et anime des ateliers chant et théâtre pour enfants depuis deux ans... Elle sait se faire tendre et complice, mais c’est une voix qui a de l'énergie, qui porte l’appel de la liberté.

 

Et pour la musique ?

Image 4.jpgJe n'ai pas repris le Golden Gate Quartet. Je trouve que cette musique a beaucoup vieilli ; elle est tellement proche des cantiques. Je la ressens aujourd'hui comme trop formatée et trop basée sur un consensus religieux. Le negro spirituals n'est pas un chant d'évasion. J'ai préféré le blues.

 

Pourquoi du blues ?

Les chanteurs de blues parlent toujours de partir, vagabonder, rompre les amarres. Même si c'est un voyage contraint, le premier voyage de Noé sur le Mississippi est déjà une aventure, « le début de la liberté » comme l’écrit Sophie Kœchlin, car, grâce à la fraternité des membres de l’équipage, il devient peu à peu autonome et apprend à chanter avec eux des chants de liberté,

Le blues est un chant de rebelle qui s'échappe de la réalité. On n'a pas prise sur le chanteur de blues et j'aime à cultiver cet esprit rebelle chez les enfants.

Par exemple au moment où l’enfant prend conscience de sa condition d’esclave et que, pour le consoler, sa mère lui raconte son pays d'origine, j'ai associé ce passage du texte avec le superbe Eagle bird de Jessie Mae Hemphill, Ce chant, cette voix de femme forte, l’évocation des grands espaces et de cet oiseau noble et puissant, c'est l'Afrique qui appelle l'enfant.On n'est pas dans la plainte, mais dans l'affirmation d'une identité. Je voulais faire le lien entre ces musiques de liberté et l'émancipation du peuple noir. J'aurais souhaité prendre plus d'enregistrements anciens mais la qualité sonore de certains laissait à désirer.

Image.jpg

 

Je voulais aussi donner aux enfants le goût d'écouter du blues. C'est pour ça, qu'à la fin, il y a une demi-heure de musique pure, après l’histoire, pas plus - pour ne pas les lasser. Je n’ai pas voulu non plus mettre des titres trop violents. On a privilégié des morceaux assez tranquilles qui évoquent le voyage, le départ, l'horizon…

 

Comment avez-vous choisi les extraits ?

J'ai fait appel à Stéphane Kœchlin, le frère de Sophie Kœchlin qui écrit régulièrement sur le blues (son dernier titre, Blues Vinyl, vient de paraître et il a aussi publié en 2012 Le vent pleure, Marie où il raconte l'histoire de sa famille et l’aventure de Rock and Folk). Je voulais enrober cette histoire dans un univers musical qui rendrait encore plus sensible la nostalgie et l'espoir qu'elle porte. Après plusieurs listes, on a fait une sélection dans le label Black and blue parce qu'ils ont des enregistrements authentiques Et c'est un label français indépendant. (je suis moi-même un éditeur indépendant).

Un mot de conclusion ? Des projets ?

Je souhaitais que ce titre sorte en ce moment à cause de l'actualité des élections présidentielle américaines : c'est quand même la première fois que les Etats-Unis ont un président noir ! Et bien sûr de nouveaux titres en préparation : rendez-vous au printemps prochain…

 

dimanche, 21 octobre 2012

EVENEMENT: BABAR en livre-CD

le premier album de Babar

et

l'œuvre de Francis Poulenc

enfin réunis dans un même livre-CD

 

Nathalie Dessay Babar.gif

Histoire de Babar de Jean de Brunhoff,
musique de Francis Poulenc
.

lu par Natalie Dessay, avec Shani Diluka au piano

Didier jeunesse, collection Contes et opéras

Un jour où Poulenc était en visite chez des cousins, un des enfants de la maison posa son album de Babar sur le piano et lui dit : « joue moi-ça ». Le compositeur, dit la légende, commença ainsi à improviser sur le livre de Jean de Brunhoff. C'était en 1940. L'histoire de Babar le petit éléphant, œuvre pour piano est ainsi créée à la radio le 14 juin 1946 avec Pierre Bernac comme récitant.

Pierre Fresney, Jacques Brel, Jean-Claude Brialy et bien d'autres se sont succédé pour raconter l'histoire du petit éléphant orphelin venu à la ville et recueilli par la vieille dame.

Souvent associé à Pierre et le loup, le Babar de Poulenc a successivement été publié sous forme de disque, cassette et CD, sans livre d'accompagnement, dans des présentations souvent bien peu attractives pour des enfants.

Il a fallu attendre les 80 ans de Babar pour voir réunis dans une même publication le premier album de Jean de Brunhoff et l'œuvre de Poulenc pour piano et récitant. Merci Didier jeunesse pour ce cadeau d'anniversaire ! Depuis le temps qu'on attendait ça (... que j'attendais ça !)

C'est Nathalie Dessay dont on avait déjà apprécié le talent de récitante dans la Petite sirène qui raconte l'histoire; sa voix fluide et souple s'harmonise avec le piano délicat de Shani Diluka (interprète de Monsieur Chopin)

Juste un petit regret concernant l'album : dommage qu'il n'ait pas retrouvé le format rectangulaire de l'édition d'origine. Pour le reste tout est parfait.

A partir de 3 ans

mardi, 18 septembre 2012

COUREZ-Y !

Luce Dauthier, interprète de l'ABCD des berceuses (Gründ) propose un spectacle tout neuf pour les 3-6 ans.

 

Luce Dauthier - mon petit silence1.jpg

   "Mon petit silence",   

conte sonore pour les 3-6 ans, 

du 5 septembre au 11 novembre, à 11h30, 

les mercredi, samedi et dimanche 

et tous les jours des vacances de la Toussaint

Durée 35 minutes. 

 

au Théâtre Aktéon,
11 rue du général Blaise, Paris 11ème,
Métro Saint Ambroise. 

 

Entrée 9 €, enfants 8 €. 

Réservations:
• tél.: 01 43 38 74 62
• en ligne:
akteon.fr

 

et allez voir le site!

http://www.lucedauthier-monpetitsilence.fr/

 

Luce Dauthier - mon petit silence2.jpg

 

COUP DE COEUR

 

Béatrice Maillet - Mer agitée à peu agitée..jpg

Béatrice Maillet : Mer agitée à peu agitée.

avec Florian Genilleau
Enfance et musique, CD

 Quand Béatrice Maillet était petite, sur la plage de Deauville, avec ses frères et sœurs, elle construisait des bateaux de sable que la mer détruisait à marée haute. De ce souvenir d'enfance est né un spectacle, puis un disque.

Un petit garçon, qui rêve d'échapper à sa soeur Lucille, rencontre des poissons, des crabes, une sirène ; il affronte des pirates, une baleine et une tempête qui va détruire son éphémère esquif. La chanteuse-conteuse a le don de nous faire entrer dans le jeu de l'enfant pour qui le bateau de sable est devenu un véritable navire. On y est sur cette plage ! On entend la mer, les goélands, le ressac... La musique celtique et la harpe de Florian Genilleau font le reste. Quant à Marc Wolf (musicien du conteur Guy Prunier) il a transposé en musique les éléments visuels qui figurent dans le spectacle. Des comptines, ritournelles, chansons de marins - traditionnelles ou recréées - accompagnent les aventures imaginaires du jeune moussaillon.

On est sous le charme : Béatrice Maillet a le sens de la formule ; en bonne musicienne qu'elle est, elle fait ressortir la musicalité des mots, joue avec leurs sonorités, utilisant des termes que les enfants ne comprennent pas toujours mais qui font marcher leur imagination - notamment dans de succulents extraits de météo marine.

A partir de 18 mois

J'AI BIEN AIME AUSSI

Arnaud Delalande : Philomène et les ogresArnaud Delalande - Philomène et les ogres.jpg
lu par Jean-Pierre Marielle & Agathe Natanson, album illustré par Charles Dutertre
Gallimard-jeunesse Giboulées, livre-CD

C'est prenant, surtout au début quand Philomène transgresse l'interdiction parentale d'aller dans la forêt, se transforme en ogresse et fait fait peur à tout le monde. Personne ne la reconnaît, même pas sa maman. Comment briser le maléfice ? La morale, c'est que les ogres aussi ont peur : le message de tolérance est un peu appuyé, mais on ne va pas se plaindre, pour une fois qu'un conte musical s'appuie sur une véritable histoire structurée où il se passe vraiment quelque chose.

Jean-Pierre Marielle, est comme d'habitude un parfait récitant : sa voix profonde fait merveille pour distiller l'angoisse de l'héroïne. Il grogne, éructe, émet des borborygmes pour évoquer l'ogre et on y croit. Dommage qu'Agathe Natanson qui lui donne la réplique ait cru bon de prendre cette voix un peu niaise pour incarner Philomène. En accord parfait avec le récit, le piano se fait bruitage pour exprimer la peur de la petite fille perdue dans la forêt la nuit ou évoque les bonds de l'écureuil.

 A partir de 6 ans

 

Paule Du Bouchet -  Coco à l'école.jpgPaule Du Bouchet : Coco à l'école
musique Isabelle Aboulker, album illustré par Xavier Frehring, raconté par Marion Stalens
Gallimard jeunesse, collection Coco le ouistiti

Paru le 7 juin 2012

 

C'est sa première rentrée ! Coco est très content de son beau cartable rouge ! mais il joue tellement avec les scratches qu'ils se décollent.. et voilà toutes ses affaires par terre !

Encore une histoire de Coco, la onzième d'une série que les enfants ont plébiscité dès le départ : est-ce à cause de la simplicité de l'histoire ? du personnage qui fait des bêtises et auquel ils s'identifient immédiatement ? de la récitante, simple et chaleureuse ? Visiblement, ils sont sensibles à la mise en scène sonore très soignée : ici la musique expressive d'Isabelle Aboulker et des bruitages facilement identifiable racontent autant que le récit lui même. Une deuxième plage propose la bande sonore sans aucun texte enregistré : l'enfant peut ainsi raconter l'histoire avec ses propres mots. Un ensemble simple mais toujours efficace pour ouvrir les oreilles des petits enfants

A partir de 2 ans

Olivier Balazuc et Franck Villard : L'enfant et la nuit : conte lyriqueOlivier Balazuc et Franck Villard - L'enfant et la nuit.jpg en sept scènes et quatre tableaux
Album illustré par Emmanuel Polanco
Gallimard jeunesse Giboulées, livre CD

Paru le 19 janvier 2012

 

Une mère malade, un frère aîné qui va chercher la lumière du jour pour rassurer sa cadette, une reine de la nuit qui veut retrouver sa jeunesse perdue un savant fou qui fabrique un élixir de jeunesse à partir des larmes des enfants... l'histoire est racontée dans une alternance de parlé et de chanté. Les deux adultes solistes et les chœurs d'enfants sont excellents, le jeune héros, pour sa part, étant un peu trop appliqué. et comme le déclare le compositeur « Là où on ne peut pas parler avec des mots, la musique doit intervenir et faire avancer l'action ». Le livre reprend les dialogues parlés et chantés ainsi que des indications scéniques qui, bien sûr, ne figurent pas dans l'enregistrement.

Commande de l'Académie musicale de Villecroze (Var), ce conte lyrique a été représenté pour la première fois à Vevey en 2010. Franck Villard et Olivier Balazuc se connaissent depuis longtemps : leur complicité transparaît dans la parfaite complémentarité entre l'histoire initiatique de l'un et la musique de l'autre - musique fortement imprégnée par l'école française (Debussy, Ravel - et même Messiaen dans les colorations harmoniques). Il faut dire que Franck Villard, assistant de Michel Plasson, est aussi pianiste, accompagnateur de chanteurs lyriques et chef de chant ; il a également travaillé à l'étranger sur des opéras français.

Une bonne façon de s'initier à l'opéra.

A partir de 9 ans

 

dimanche, 15 juillet 2012

CD pour les enfants : EMPORTEZ-LES EN VACANCES

                                                         
                DES CHANSONS          
                                                        

 pour jouer en voiture :

Bernard Davois - Chanter en voiture Gallimard.jpgBernard Davois : Chanter en voiture
Gallimard, livre CD



De Général à vendre à La maman des poissons en passant par le Cha cha cha des thons, des chansons à écouter en famille et aussi des jeux sonores et d'observation.

A partir de 4 ans.


 

Vincent Malone - En voiture avec le roi des papas.jpg

Vincent Malone : En voiture avec le roi des papas.
Naïve. CD.


Dans cette fausse émission de radio FM le roi des Papas fait une fois de plus la preuve de son humour décapant. Avec des jeux à faire en voiture. Ce n'est pas une nouveauté, mais ce CD hilarant se retrouve d'actualité à chaque départ en vacances.

 

À partir de 7 ans.

 

Philippe Roussel - J'aime les devinettes.jpgPhilippe Roussel : J'aime les devinettes .

AMM (autoproduit)

 

chansons en forme de devinettes. Convivial et rigolo, avec des refrains à reprendre en chœur.

 

A partir de 3 ans.

 

Les comptines de la récré de Pomme d'Api.jpgClaude Sicre : les comptines de la récré de Pomme d'Api, chanté par Les 2zélectriques
Bayard jeunesse, collection Un album Pomme d'Api. Poésie et comptines

(déjà chroniqué dans ce blog , note du 02 février 2012)

Pour inventer de nouveaux couplets, trouver des rimes, enchaîner des mots (bout-de-ficelle), jouer à deux aux « comptines-attrapes » ou à se faire des défis : menterie la plus énorme, raconter l'histoire la plus extraordinaire ou inventer le plus grand nombre de farces. D'accord, le livre est immense, mais qu'est-ce qui vous empêche d'emporter uniquement le disque ?

A partir de 4 ans. 

 

Les chansons des « grands » pour toutes les oreilles

 Au temps jadis - 20 chansons d'hier pour les enfants d'aujourd'hui .jpgAu temps jadis : 20 chansons d'hier pour les enfants d'aujourd'hui
Enfance et Musique. CD.

Ignace par Fernandel, La poule zazoue par Charles Trenet, Le petit cheval, par Brassens... 20 titres dans leur enregistrement d'origine.

 

A partir de 5 ans.

 

Brassens pour les enfants.brassens par aldebeert copie.jpg
Formulette. CD

 (déjà chroniqué dans ce blog en novembre 2011)

La cane de Jeanne, Marinette, Le parapluieLes copains d'abord,.. par des chanteurs de la nouvelle scène française. Un bel hommage au grand Georges où Agnès Bilhl, Aldebert et les Ogres de Barback tirent particulièrement bien leur épingle du jeu.

A partir de 6-7 ans

Enzo Enzo-Chansons d’une maman pour culottes courtes copie.jpgEnzo Enzo : Chansons d'une maman pour culottes courtes.
Naïve. CD

 

Douze chansons des années 30 à 60 à partager toutes générations confondues: Le Feutre taupé, Le soleil a rendez-vous avec la lune, Minnie Petite souris, Salade de fruits, C'est pour mon papa .

À partir de 6 ans.

 

Les Frères Jacquesles-freres-jacques-pour-les-enfants-et-les-parents copie.jpg
Enfance et musique. 2 CD

A partager en famille, 36 succès des Frères Jacques où figurent en bonne place six chansons de Prévert. Pour découvrir ou réécouter selon l'âge ces petites merveilles que sont Shah shah persan, Les boîtes à musique, À la Saint MédardLa Marie-Josèphe ou Le Poinçonneur des lilas.

 

 

      
                                             
          DES HISTOIRES ....          

              DE CONTEURS            
                                             

                                                                                                                        

Monstres-et-animaux-fantastiques.jpgMonstres et animaux fantastiques
par Elisa de Maury, Nadine Walsh, Laurent Daycard, Christine Laveder et Michel Hindenoch. Direction artistique Pascal Dubois

Oui Dire, collection « La Puce à l'oreille », 1 CD

Un bestiaire pour le moins surprenant qui nous sort des sentiers battus où se promènent ogres et autres sorcières. Christine Laveder prend le ton familier de l'exposé zoologique pour évoquer la licorne, le basilique « entre coq et serpent » et l'amphisbène (serpent à deux têtes : une à chaque bout) tandis qu'Elisabeth Calandry nous explique avec le plus grand sérieux comment attaquer un dahu. Si Le prince Serpent, raconté par Michel Hindenoch, reste un grand classique ainsi que le thème de Nioko, animal doué d'un monstrueux et inquiétant appétit, reste à découvrir une vouivre et La chèvre d'or, envoûtant et original conte de Noël.

Une agréable alternance d'histoires longues et courtes, un répertoire riche et passionnant servi par de grands conteurs et une bonne occasion d'enrichir notre connaissance des animaux fantastiques.

Pour tous à partir de 8 ans

 

Simon Gauthier : Source(s)Simon Gauthier - Source (s).jpg
Musique de Benoît Rolland
Oui Dire, collection « Rumeurs rebelles », CD

Une fable engagée sur la raréfaction de l'eau par un conteur inspiré.

Un seul conte, mais une fable, voire une véritable épopée. Dans un pays ravagé par la sécheresse, un homme détient l'eau et le pouvoir. Un potier va se révolter et finir dans les geôles. Sa femme modèle alors avec ses larme une petite fille qui prend vie et a le don de faire jaillir l'eau. Le dictateur veut d'abord lyophiliser la sourcière, mais il préfère de l'exploiter jusqu'à la mort – faisant d'elle une martyre.

Une histoire forte qui tient grâce au souffle de Simon Gauthier, conteur québécois, inspiré, dont la belle langue utilise avec virtuosité un langage aquatique et fait montre d'un sens picaresque avec des formules choc : « la rumeur, ça a pas de pattes, mais ça court vite ».

Pour tous à partir de 11 ans.

 

Elisabeth Calandry - La danse des pois.jpgElisabeth Calandry : La danse des pois et autres histoires fantastiques de Bretagne
Créations musicales de Nathalie Berbaum
Oui dire, collection « Contes d'auteurs », CD

Des contes traditionnels bretons pour frissonner de peur.

Si vous partez en Bretagne, emportez celui-là. Tremblez (délicieusement) avec les histoires de revenants : Les deux amis, tous deux amoureux de Marga Edith, Le vieux de Tourch qui, même après sa mort, est toujours là au coin de la cheminée car il « n'a pas eu son compte d'enfants »... Embarquez ensuite avec Jean Carré  sur sa goëlette pour des péripéties dignes d'un grand roman d'aventures. Après avoir écouté ces contes, nul doute que vous verrez d'un autre œil des choses aussi simples que des pois, des miroirs ou des épingles à cheveu.

Libre adaptation de « La légende de la mort chez les Bretons armoricains » d'Anatole Le Braz au 19ème siècle, le répertoire est peu connu, mais passionnant. Il y a beaucoup de morts dans ces histoires, mais rien n'est triste grâce à une conteuse prenante, au ton familier, qui joue habilement sur une naïveté feinte et accompagne son récit de chansons traditionnelles accompagnées au violon.

pour tous à partir de 8 ans

 

Au plus plus près des étoiles.Au plus plus près des étoiles.jpg
Oui dire 3 CD

Quinze contes de sagesse venus d'univers différents qui ont peu ou prou rapport avec le sens de la vie, le temps qui passe, le sens du bonheur. On retient particulièrement La chèvre d'Eric Pintus, Amma de Florence Férin, Les fêlés de Dihad Darwiche, Ousmane de Thierno Diallo.

(Enregistré lors de la 20ème édition du Festival du conte des Alpes-Maritimes).

Pour tous à partir de 10 ans.

 

Secrets - et autres mystères.jpgSecrets - et autres mystères
Oui Dire, collection « La puce à l'oreille », 2 CD

 

Sur le thème du secrets, des contes traditionnels venus du monde entier. Réunissant Annie Gallay, Béatrice Maillet, Irène Ville, Françoise Barret, Alain Chambost... un enregistrement conçu comme une veillée : histoires pour les petits dans le premier CD, contes pour les grands dans le second. (Réalisé dans le cadre de la 7e édition du Festival Lâcher d'Oreilles en novembre 2009 à Corbas)

   
                                             
          DES HISTOIRES ....          

              D'AUTEURS            
                                             

                                                              

Jack London : L'appel de la forêt.l-appel-de-la-foret-jack-london copie.jpg
Gallimard jeunesse, collection « Ecoutez lire ». 1 CD.

Les aventures d'un chien de traîneau qui découvre la dureté des hommes et de la nature dans le grand Nord, racontées par Aurélien Recoing. Prenant.

À partir de 9 ans.

 

 

Le roman de Renard Gallimard.jpgLe roman de Renard.
Lu par Dominique Pinon
Gallimard jeunesse, collection « Ecoutez lire ». 2 CD.

Dix aventures et mésaventures de Renard le rusé qui ne songe qu'à se remplir la panse au détriment de ses compères Chanteclerc, Tiercelin ou Tibert... Un classique de la littérature par un comédien qui mène tambour battant son récit comme s'il l'inventait au fur et à mesure.

A partir de 9 ans.

 

Roald Dahl : Coup de gigot et autres histoires à faire peur.Roald Dahl - Coup de gigot.jpg
Gallimard jeunesse, collection « Ecoutez lire ». CD

 

De l'humour et du très noir pour ces quatre nouvelles tirées d'un recueil pour adultes, mais qu'on peut écouter à partir de 12 ans.

 

 

                                                         
                  UN RÉCIT             
                                                       

 

Léon Walter Tillage - Léon.jpgLéon Walter Tillage : Léon
Ecole des loisirs, collection « Chut », CD

Souvenirs de Léon Walter Tillage, fils de métayer dans les années 50 dans le Sud des États-Unis : témoignage et chronique du racisme ordinaire dans un pays qui, à l'époque, pratique encore la ségrégation institutionnelle. De son enfance aux premières marches pour les droits civiques auxquelles il a lui-même participé, il raconte simplement les bouleversements de la vie des Afro-Américains. Pas de haine chez Léon qui en a pourtant vécu de belles ! On a essayé de le tuer quand il était enfant et son père a été écrasé volontairement par une bande de Blancs ivres. Ces souvenirs ont été retranscrit à partir d'une bande enregistrée : d'où des phrases simples et courtes, mais d'autant plus percutantes, dites par un voix grave féminine avec une sobriété en parfaite adéquation avec le sujet. Quelques mesures de jazz, discrètes mais pertinentes et toujours bien venues, aèrent ce témoignage sur le racisme vécu de l'intérieur, sorte de constat clinique, émis sans aucun ressentiment. Une protestation pacifique et salutaire.

Pour tous à partir de 9 ans.

 

                                                          
                POUR VOYAGER EN MUSIQUE          
                                                       


Et si vous allliez faire un petit tour dans la collection « Terres d'enfance » d'ARB musique ?

 

Magguy Faraux : P'tit coeur créole.P-tit-coeur-creole-41-chansons-enfantines-des-antilles copie.jpg

 

Le Pont d'Avignon, Meunier tu dors, Savez-vous planter les choux à la mode antillaise, et des chansons, des comptines, des onomatopées par la voix chaleureuse et sensuelle d'une conteuse qui nous offre le répertoire de son enfance guadeloupéenne.

 

 

afrique dela savane-ARB copie.jpgL'Afrique de la savane

 

Balafon, dejmbé, sanza, kora, percussions vocales... pour ces rondes comptines et berceuses venues Congo et du Burkina Fasso : ludique, dansant, rythmé.

 

 

 

Tahititahiti.jpg

 

Du yukulélé, des tambours, des choeurs et bien sûr, la langoureuse douceur des îles...

 

 

 

madagascar.jpgMadagascar

 

Même si on ne parle pas le malgache, on reprendra avec plaisir les refrains de ces chansons (certaines sont en bilingue). Un des plus beau disque de cette collection.

 

 

 

La Réunion.Ile de la Reunion-ARB.png

 

Marqué par une nonchalance bien insulaire et la douceur de la langue créole, un disque tout en douceur qui donne irrésistiblement envie de chanter avec l'interprète.

 

 

 

samedi, 16 juin 2012

ACADEMIE CHARLES CROS

L'Académie Charles Cros vient de décerner ses

     coups de coeur enfants du printemps 2012    

 

     I - Chansons     

 

 

La Bolduc : J’ai un bouton sur la langue
bolduc bouton sur le bout de la langue.jpegchanté par
Bïa, Florence K, Geneviève Bilodeau, Gaële et Jorane
Album illustré par Josée Bisaillon

La Montagne secrète, livre CD

11 chansons anti-morosité par une vedette de la chanson québécoise des années 20 sur des gigues et des reels. Et si vous voulez apprendre à turluter, c'est le moment.

A partir de 6 ans.

↳   déjà chroniqué dans ce blog (mai 2012)

 

 

Luce Dauthier : Mon AB CD des berceuses
Gründ, collection Mon AB CD, livre CDMon AB CD des berceuses.png

De la Bretagne à la Russie en passant par les Antilles, 26 berceuses traditionnelles par une chanteuse qui s'intéresse depuis longtemps à la petite enfance. Dès la naissance.

↳   voir interview de Luce Dauthier dans ce blog (mai 2012)

 

Gibus : Berceuses pour petits noctambules
Berceuses pour petits noctambules.png


Didier jeunesse, collection , livre CD

Tout en tendresse et en douceur, 11 chansons presque chuchotées pour apprivoiser la nuit et le sommeil des tout petits.

↳   déjà chroniqué dans ce blog (mars 2012)

 

 

 

Solen Imbeaud et Benjamin Ramon : Bons cailloux de Crocassie

Solen Imbeaud et Benjamin Ramon - Bons cailloux de Crocassie.jpgVictor mélodie, CD

Des chansons et des instrumentaux qui font voyager, un peu réfléchir aussi, par deux chanteurs-comédiens-instrumentistes talentueux et plein d'humour. On écoute le CD et on file illico voir leur spectacle.

A partir de cinq ans.

 

Hervé Peyrard : Zèbre à Trois
Production Vocal, CD

↳   chroniqué ci-après … voir "J'AI BIEN AIMÉ AUSSI"

 

Les Voilà voilà : Ouf
Paroles et musique de Cedric Levaire

Les Voilà voilà.jpg


Victor Mélodie, CD

Il y a du swing et du saxo chez les Voilà Voilà, toujours proches du monde des enfants avec ce nounours tout rafistolé, les mensonges de Pinocchio ou les jeux de mots de Paparadis.

A partir de 6 ans.

 

 

Geneviève Laloy : Bleue

Victorie, CDGeneviève Laloy - Bleue.jpg

Tout en délicatesse et en musicalité.

A partir de 6 ans.

 

 

 

     II - Textes     

 

Jeanne Cappe : Mon Tipotame
Mon Tipotame.png


Benjamins Média

Parce qu'il se sent abandonné de son petit propriétaire, un petit hippopotame en plastique s'échappe pour aller au zoo. A partir de 2 ans.

↳   déjà chroniqué dans ce blog (mars 2012)

 

Marie Dorléans : Mon voisin

raconté par Guillaume Galiennemon voisin.jpg


Editions des Braques, collection , livre CD

Il y a des drôles de bruits de l'autre côté du mur. Mais que fait donc le nouveau voisin ? A partir de 6 ans.

↳   déjà chroniqué dans ce blog (mai 2012)

 

Guy Jimenes : Noar le corbeau
Noar-le-corbeau_imagelivre.jpg

illustration Amélie Jacobsky , réalisation de Ludovic Rocca
raconté par Charo Beltram Nunes

Benjamins média, collection taille L, livre CD

Victime d'un mauvais sort, le bûcheron Joël se transforme, la nuit tombée en Barbedogre, tueur de corbeaux... Noâr se retrouve prisonnier dans son antre... Guy Jimenez : Noar le Corbeau. A partir de 6 ans

↳   déjà chroniqué dans ce blog (février 2012)

 

Susie Morgenstern : La chemise d’une femme heureuse
Musique de Dunoyer de Segonzac, album illustré par
Batia Koltonmorgenstern_la-chemise-dune-femme-heureuse.jpg

Actes Sud Junior, livre CD

Une reine trouve l'amour et le bonheur dans les bras d'un pâtissier. A partir de 8 ans.

↳   déjà chroniqué dans ce blog (février 2012)

 

 

     III - Eveil musical    

Anna-Zofia Borowiec : Pianotines
Enfance et musique, CD

↳   chroniqué ci-après … voir "J'AI BIEN AIMÉ AUSSI"

 

Cuvelier, Dutertre, Dupin : La première fois que je suis née
Chanté par Donatienne Michel-Dansac, avec l'Orchestre d'Ile-de-France

Gallimard Giboulées, livre CD

↳   chroniqué ci-après … voir "J'AI AIMÉ BIEN AUSSI"

 

Monsieur Offenbach à la fête
Didier jeunesse, collection Contes et opéras

↳   chroniqué ci-après … voir "COUP DE COEUR"

COUP DE COEUR

     Gilles Avisse : Monsieur Offenbach à la fête     

 

monsieur offenbach saladin.jpg


lu par Olivier Saladin, direction musicale Hervé Suhubiette, album illustré par Delphine Jacquot,

Didier Jeunesse, collection Contes et opéras, livre CD

Cloué dans son fauteuil par une crise de goutte, Offenbach esquisse les premières mélodies d'Orphée aux enfers quand on sonne à la porte ; et voilà que défilent devant lui, sortis tout droit de ses opérettes et opéras bouffe, la Veuve du colonel, le baron affamé, le général Boum-Boum, le Brésilien, la fille du bandit, sans oublier Achille, Ménélas et Agammenon.

Gilles Avisse a eu l'intelligence de tourner le dos aux histoires mal ficelées qu'il est d'usage de ressortir quand on parle de musique aux enfants pour nous offrir ce pétulant défilé de personnages et ce repas ponctué par des airs chantés. Son texte finement écrit fait tout de suite image. Olivier Saladin est comme un poisson dans l'eau dans cet univers festif et ludique. Alerte, rigolard, gourmand, malicieux, l'ex-Deschiens donne vie à chaque personnage sans jamais tomber dans la caricature.

Le choix des morceaux est particulièrement judicieux par rapport à un public enfantin (beaucoup de titres sur la gourmandise et la nourriture ou tout simplement amusants comme J'ai mal aux dents). Quant aux chanteurs, leur diction est si remarquablement clairequ'on pourrait se passer d'aller consulter les paroles qui figurent dans l'album. Ce serait dommage pour les illustrations de Delphine Jacquot qui semble particulièrement à l'aise quand elle doit évoquer le 19ème siècle (*). Une façon ludique et joyeuse pour approcher l'univers de la musique vocale.

A partir de 6 ans

 

(*) elle a illustré « Monsieur Chopin » chez Didier Jeunesse.

J'AI BIEN AIMÉ AUSSI

   La première fois que je suis née  
La première fois que je suis née.gifpar Vincent Cuvellier, musique de Marc-Olivier Dupin
album illustré par
Charles Dutertre

Gallimard jeunesse, Giboulées, livre CD

« La première fois que j'ai ouvert les yeux... que j'ai entendu mon nom... que j'ai lâché la main de maman... qu'un garçon m'a embrassée... que maman a su qu'elle allait être grand-mère... » Paru en 2006, l'album de Vincent Cuvelier qui évoque toutes ces premières fois qui font évoluer un enfant vers l'âge adulte s'était jusqu'à présent suffit à lui-même. Sa réédition en 2011 lui apporte deux atouts supplémentaires : une nouvelle couverture et un CD qui permettra certainement de faire découvrir ou redécouvrir ce texte très beau, ici dit et chanté par Donatienne Michel-Dansac, accompagnée par l'orchestre national d'Ile-de-France. En prenant le parti-pris d'une interprétation lyrique, le CD n'a pas choisi la facilité. Pourtant la comédienne-cantatrice fait ressortir parfaitement la force, la poésie et l'humour de ce texte qui a fait l'objet d'un spectacle le 27 novembre 2011 au théâtre du Châtelet. Cette partie sonore ne fera pas l'unanimité, même si elle séduira d'emblée les familles mélomanes.

 

   Anna-Zofia Borowiec : Pianotines  
Enfance et musique CDAnna-Zofia Borowiec - Pianotines.jpg

Du piano, rien que piano pour ces deux CD : Le premier propose 30 rondes, berceuses et chansons enfantines, parmi lesquelles beaucoup de titres connus - et quelques surprises, notamment en matière de berceuses étrangères. On l'écoutera, toutes générations confondues pour fredonner sur les lignes mélodiques des chansons enfantines ou tout simplement se laisser porter par les arrangements inventifs et subtils d'Anna-Zofia Borowiec. Le second CD consacré à 45 « classiques favoris » signés Kabalevski, Bartok, Schumann ... est à mettre entre les oreilles et particulièrement celles de tous les jeunes apprentis pianistes qui comprendront ainsi qu'il s'agit aussi de « vraie musique ». Les familles mélomanes seront d'emblée séduites par la musicalité de l'ensemble ; pour les autres, une présentation sera peut-être nécessaire. A déguster, non point de bout en bout, mais à picorer comme de délicieux chocolats aux différents parfums.

Pour tous, dès la naissance

Parution fin 2011

 

   Chtriky : Zèbre à trois  
Chtriky - Zèbre à trois Paroles, Hervé Peyrard,  Sylvain Hartwick.jpgParoles, musique, d'
Hervé Peyrard, avec Sylvain Hartwick, Ludovic Chamblas et Laurent Chieze

Productions Vocal CD
 
info@chtriky.com

Qu'il évoque la vie à contre-courant (Docteur, docteur), se demande ce que fait le Père Noël dans les pays chauds (Petit Paul), ou se mette dans la peau du chétif petit Louis amoureux d'Isabelle, « plus Isa que belle qui distribue des baffes à la pelle », Hervé Peyrard porte sur le monde un regard un peu décalé qui sait aussi être d'une grande tendresse, comme en témoigne l'histoire de Marvin triste, l'épouvantail qui voulait voyager ou la berceuse Filaos écrite par Monique Brun. Car il les chansons des autres qui s'intégrent parfaitement dans son univers bien personnel : et quand il interprète Loulou ne vaut pas un clou de Sanseverino, Le petit cheval de Brassens et Lulu et le ver luisant d'Anne Sylvestre, on a l'impression qu'il les a écrites lui-même. Comédien de formation, leader du groupe Chtriky qu'il a fondé en 2005, il s'inscrit parfaitement dans le mouvement d'une chanson jeune public qui tend à devenir tout public.

lundi, 14 mai 2012

Coup de projecteur sur …

 

  … Luce Dauthier, interprète de l'AB CD des berceuses  

 

Mon AB CD des berceuses copie.png

Luce Dauthier : Mon AB CD des berceuses.
Sélection des titres par Françoise Tenier, album illustré par Johanna Boillat et Elodie Nouhen

Gründ, collection Mon AB CD, livre CD

parution avril 2012

Après les comptines, les bruits, les chansons traditionnelles, la collection ABCD (ed.Gründ) consacre son dernier volume aux berceuses. Pour ne rien vous cacher, c'est moi qui ai assuré la sélection et les notes finales , il serait donc malvenu de ma part d'émettre un avis critique sur cet ensemble livre-CD. Je laisse donc la parole à Luce Dauthier qui assure l'interprétation du disque

Pourquoi un disque de berceuses ?

Les éditions Gründ m'ont demandé de faire ce disque, pour le quatrième volume de cette nouvelle collection de livres-CD.

Pourquoi avoir accepté ?

Il y a plusieurs années, j'ai fait un spectacle pour les tout-petits qui s'appelait Les Petites musiques de soie et parlait du moment du coucher. A la suite, j'ai eu envie de faire un disque de berceuses du monde et j'ai même commencé à faire des recherches. J'ai demandé l'avis de Anne Bustarret ; elle m'a dit : « non Luce, il faut que tu arrêtes de faire de la berceuse, provisoirement » ; c'était juste, j'ai donc à nouveau fait du spectacle pour adultes, et j'ai oublié les berceuses. Et voilà cette proposition qui m'arrive vingt ans plus tard !

Il y a quelque chose qui fait que je me sens bien avec la berceuse. Quand on parlait de mes concerts pour adultes les journaux disaient qu'on voyais briller sous la douceur de longues incisives. Et l'univers de la berceuse, ce n'est pas tout tendre, même s'il y a un emballage très tendre. On chante d'une voix douce, pour apaiser quelqu'un. La musique aussi est douce (même si elle est parfois riche) alors que dans les textes, souvent, on voit les longues incisives de la vie briller dans le noir.

Ce disque s'inscrit donc dans une continuité ?

Image 1.jpg


Oui j'ai beaucoup travaillé pour le tout jeune public. Encore maintenant j'ai un spectacle pour les 3-6 ans : Mon petit silence. Il y a deux personnages : Nini et son petit silence intérieur. Je vais le jouer en septembre, octobre et novembre à Paris au théâtre Aktéon.

 

Image.jpg

 

 

Ce spectacle va faire l'objet un disque ?

 

 

On y a pensé, mais ce serait un disque raconté avec les bruitages en illustration. De toutes façons, ça ne peut pas faire l'objet d'un disque de chansons comme je fais d'habitude.

 

Et le choix des berceuses ?

Toutes les berceuses du livre étaient déjà choisies, mais comme on procédait par ordre alphabétique, pour certaines lettres il me restait un choix. Les propositions m'ont plu, certaines par leur côté ludique ou particulièrement doux, d'autres par leur aspect dramatique et parce que j'ai pu m'y investir entièrement en tant qu'adulte.

Par exemple ?

Par exemple La berceuse du violoneux de Botrel. C'est un homme qui joue du violon dans les bals. Il berce son petit-fils pendant que son fils (veuf et violoniste lui aussi) est parti gagner sa vie. C'est une situation très triste et dramatique (mais pleine d'amour, parce qu'on berce toujours quelqu'un qu'on aime).

C'est pareil pour Les chemins creux de la lande. Là, ce n'est pas un veuf, c'est une veuve (décidément ce n'est pas forcément joyeux, la berceuse). Là encore, la situation est dramatique ; c'est une famille terre neuva. Le père est parti et il est mort, les fils sont au loin et on ne sait pas quand ils vont revenir – ou même s'ils vont revenir. Et la mère qui berce son enfant sait bien que plus tard le petit deviendra terre-neuva parce que c'est sa destinée. C'est comme dans Duerme negrito : on croit que c'est une petite berceuse très gentille, mais en fait, elle évoque une situation assez terrible. Quand on chante ces histoires-là, on peut s'investir en tant qu'adulte.

Un autre élément qu'on peut qualifier de « dramatique » et qu'on retrouve très souvent dans les berceuses : la menace de punition si l'on ne consent pas à dormir, donc l'impatience de celui qui endort, et cela évoque la difficulté, la peur, même, du sommeil.

Même dans les textes très joyeux, drôles, il y a cet élément. Dans Lepetit quinquin, par exemple. La mère dit à son enfant beaucoup de choses gentilles : elle lui promet d'aller au parc, d'aller voir les marionnettes, de lui donner du sirop, etc, plein de cadeaux, un avenir formidable... Dors, mon petit chéri, on fera tout ça demain et ce sera merveilleux. Mais au sixième couplet il ne dort toujours pas, il recule le moment. Alors, finalement elle lui promet de le punir au martinet, et ça marche ! Au dernier couplet, menacé du martinet, il s'endort enfin.

Dans Fais dodo, mon petit Pierrot, c'est un peu la même chose (je te donnerai ci, je te ferai ça, la vie sera belle), mais ça finit comme ça : si ne dors pas, le papa te battrait bientôt.

De nos jours bien sûr, le martinet n'est pas là, mais ce qui ne change pas, c'est qu'on a besoin parfois d'une certaine dose d'autorité pour dire « c'est le moment de dormir, maintenant !

Dans le disque j'ai essayé d'évoquer cette réalité avec humour.

Il n'y a pas que des textes dramatiques dans ce disque ?

Non bien sûr, il y a aussi beaucoup de mots doux, un petit grain d'or, plein d'histoires de poulette qui pond des œufs de toutes les couleurs, de jeune fille qui danse avant de s'écrouler de sommeil, une poupée, des étoiles, des chatons, tout un petit monde à qui on fait des promesses de rêves merveilleux. Et puis les deux chansons que j’ai écrites sur les échanges et les joies à l'instant du coucher. Mon petit air de xylophone : le plaisir du rituel et Zut, un jeu d'onomatopées, dialogue entre le « zut » (je ne veux pas aller me coucher) de l'enfant et le « chut » (mais si tu vas te coucher) de la maman.

Y en-a-il une que vous préférez ?

Il y en a plusieurs, mais elles ont toute leur intérêt. Interpréter Duerme negrito, c'est un fantasme de chanteuse, heureuse de marcher sur les traces d'Atahualpa Yupanqui. J'ai trouvé du plaisir dans chacune des berceuses. Au début, il y avait des titres qui m'inspiraient moyennement et auxquelles j'ai fini par beaucoup m'attacher : Le violoneux, par exemple. Et j'ai tout de suite adoré les berceuses anglo-saxonnes.

Celle qu'on emporte sur une île déserte ?

Peut-être la première (La berceuse des grandes Antilles). C'est la plus ensoleillée, par son arrangement notamment, et c'est peut-être aussi celle que je chante le mieux, je la fais écouter avec plaisir. Après avoir enregistré toutes les voix, on s'est donné un jour de studio supplémentaire. Les musiciens et le preneur de son m'ont demandé si je voulais en refaire une et j'ai choisi cette berceuse antillaise. Quand je suis sortie de la cabine d'enregistrement, Stéphane (c'est l'arrangeur) m'a dit : bravo, Mme Henriette Salvador!

Justement vous pouvez m'en dire plus sur l'équipe du disque ?

Pour faire le disque, j'ai d'abord choisi Stéphane Dumont, mon partenaire de quinze ans, pianiste et arrangeur de mon atelier chanson. On a une grande complicité, depuis longtemps on cherche ensemble des arrangements pour nos spectacles, d'atelier et autres (spectacle « Drôles de miroirs ». Pour le disque on a conçu les arrangements ensemble. Ensuite, il a écrit les voix (il y a des chansons à deux, trois, quatre voix). Il a assuré aussi la direction musicale (Le grand point fort de Stéphane c'est son oreille, et aussi son écriture à trois ou quatre voix, il est réputé pour ces deux choses). J'ai aussi fait appel à un guitariste-chanteur : Olivier Harasse, avec qui je joue par ailleurs Berceuses à Granville.jpgmon spectacle pour adultes, et qui a de son côté créé un bal pour enfants. Et puis on a engagé un percussionniste qui est aussi un homme de studio : Marc Camus. Il joue en général avec Alain Stivell et il a vraiment fait quelque chose de fin, comme on lui a demandé, il a même dépassé nos attentes. On a eu la chance que le preneur de son, Christian Canonville, soit aussi violoncelliste. Il a un joli son et lui aussi a une oreille extraordinaire. C'est un ingénieur du son dans le cinéma (j'avais déjà travaillé avec lui pour la bande-son de bruitages pour Mon petit silence). Stéphane et lui étaient complémentaires.Tous ces musiciens sont des gens qui apprécient et recherchent la perfection technique bien sûr, mais sont toujours à la recherche de sens et d'émotion, c'est DSC_0008.jpgDSC_0009.jpg

ce qui a fait certainement que je les ai choisis.

[Les photos ont été faites le 12 mai 2012 à la librairie "Le Détour", rue des Juifs à Granville (50); les musiciens ont fait le "boeuf" à l'occasion d'une séance de signature]

Ces arrangements ne sont pas toujours très classiques. On pense que la berceuse, c'est forcément lent, voire mou...

On avait une grosse contrainte avec le nombre de titres. On peut en faire douze en restant tout le temps dans la douceur, mais ça ne marcherait pas avec 26. J'ai écouté le précédent disque de la collection Mon ABCD des chansons traditionnelles et j'ai trouvé que Fonfrède et Becker avaient fait un remarquable travail d'équilibre entre les morceaux. Mon premier souci, c'était donc de varier les rythmes, les tempos et les arrangements, et d'orienter les textes en les sortant un peu de leur contexte apparent, de les creuser. Pour les musiques, on a essayé de pousser chacune dans sa perspective propre et d'aller au bout de chaque logique, il fallait qu'on puisse écouter les 26 chansons du CD sans s'ennuyer. J'avais dit à Stéphane : on va bercer, mais pas endormir. C'était primordial. L'apport des percussions était parfait : elles bercent par leur côté répétitif et à la fois apportent énergie et gaîté. J'imaginais ce disque plus pour un moment d'écoute ensemble avant de se coucher, plutôt que pour le moment même de s'endormir, mais je pense qu'il peut aussi bercer jusqu'à l'endormissement, il n'y a rien dedans qui puisse faire sursauter un enfant en train de s'endormir, enfin j'espère !

Il y en a même une qui est parlée...

Mais ça, c'est par défaut : je ne parle pas l'arménien ! Je parle anglais, je parle espagnol. Je ne parle pas yiddish et pourtant j'ai enregistré Rozhinkès mit mandlen. C'est parce que je l'avais déjà chantée dans un spectacle, La chanson déchirée, où j'avais été dirigée par mon musicien de l'époque (Eddy Schaff) qui parlait yiddish. J'essaie toujours de me renseigner auprès des gens qui savent. Pour « Toutouig », j'ai téléphoné à la chanteuse bretonne Andréa Ar Gouil, qui m'a indiqué la bonne prononciation. Et pour le créole... En allant porter un dossier dans un lycée, j'ai vu que le concierge était antillais, alors j'ai sorti de mon sac à main le texte de Dodo, ti pitit' maman et je lui ai dit : voilà une berceuse antillaise que je dois chanter, vous pouvez me donner la bonne prononciation s'il vous plait ? Ce qu'il a fait.

Malheureusement je n'ai pas rencontré d'Arménien qui parle arménien. Je ne pouvais pas faire quelque chose de plaqué. J'ai besoin de comprendre ce que je dis. Par contre, le texte en français de cette berceuse arménienne me parle beaucoup. Le souvenir d'une maman c'est parlant à n'importe quel âge, quand on vieillit bien sûr mais même à 12 ans quand on est par exemple en colonie de vacances, c'est universel, le souvenir de moments de confiance et de tendresse. C'était aussi l'occasion d'entendre le violoncelle qui joue la mélodie.

Un petit mot de conclusion ?

Je suis ravie d'avoir fait ce CD. Je suis même persuadée que c'est moi qui devais le faire, c'était tellement fait pour moi. C'est un vrai cadeau d'avoir eu cette occasion.

Mes excuses à Gabby Marchand

Je voudrais ici présenter toutes mes excuses à Gabby Marchand.

En effet, dans « Mon AB CD des berceuses », j'ai indûment attribué au folklore québécois sa chanson « La journée était belle » alors qu'elle figure en bonne et due forme dans l'album « Le soleil se lève » signée Gabby Marchand et Taporis. Qu'il veuille bien me pardonner cette erreur.

J'en profite pour saluer au passage le travail de cet auteur-compositeur-interprète suisse qui a plusieurs cordes à son arc.

Jusque dans les années 90, dans sa ville de Fribourg, il a animé pour les enfants des ateliers d'écriture de chansons et de construction d'instruments de musique à partir d'objets de récupération (1). Parallèlement, il a écrit pour eux des chansons et mis en musique des textes de poètes romands. Aujourd'hui il se consacre davantage à son public adulte avec la parution de ses deux derniers disques (2) et la préparation d'un ensemble album disque sur le poète jurassien Jean Cuttat.

 

Amoureux de la langue française, Gabby Marchand aime les mots, la poésie, les bout-de-ficelle, les acrostiches,... - univers ludique dans lequel les enfants entrent d'emblée.

Gabby integrale0 copie.jpg

Son coffret « Intégrale enfants » regroupe cinq disques : « Rendez-moi mes roses », « Rêve Petite pomme », « Le soleil se lève », « L'arc-en-ciel » et « Voici l'hiver » - toujours disponible chez disques Anik.

Gabby 1 Rendez moi mes roses copie.jpg   Gabby 2 voici l'hiver copie.jpg   Gabby 3 reve petite pomme copie.jpg

 

Gabby 4 le soleil se leve copie.jpg          Gabby 5 l'arc en ciel copie.jpg


Voir aussi sur son blog  :  cliquer ici pour suivre le lien vers son blog

 

(1) Il a publié un livre : Petites percussions pour les quatre saisons. Fleurus (épuisé)

(2)  « Avec l'amour à nos côtés » et « Des journées entières dans les arbres »


COUP DE CŒUR

                         Marie Dorléans : Mon voisin                       
  lu par Guillaume Gallienne, album illustré par l'auteur.   

 

mon voisin copie.jpg

Editions des Braques, collection Un livre, un CD

paru le 5 avril 2012

Ça râpe, ça crisse, ça tape, ça lime, ça gémit derrière le mur mitoyen. Mais que peut donc fabriquer le nouveau voisin depuis son arrivée ? Il y a vraiment de quoi s'inquiéter ! La tension monte, jusqu'au jour où...

Guillaume Galienne est un récitant parfait : calme, précis, il sait entretenir le suspense avec un détachement amusé jusqu'à la chute... inattendue de cette histoire qui fait marcher notre imagination. Avec ses bruitages, la bande son est aussi remarquable que le livre finement illustré de dessins au au trait fin évoquant des gravures. Ici, le CD ne saurait se passer du livre et réciproquement.

À partir de 6 ans

BRAVO À ...

     La Bolduc : J'ai un bouton sur le bout de la langue     

par Bïa, Florence K, Geneviève Bilodeau, Gaële et Jorane.
Album illustré par ill. Josée Bisaillon

 

bolduc bouton sur le bout de la langue copie.jpeg

La Montagne secrète, Livre CD

A la fin des années 20, une ménagère québécoise nommée Mary Rose Anna Travers devient une vedette de la chanson sous le nom de la Bolduc. En pleine crise de 29, cette musicienne autodidacte, pétrie de folklore, va faire rire ses concitoyens avec des chansons sur les maringouins (les redoutables moustiques québécois), les vacances ratées ou les douleurs de la grippe. Une pêche d'enfer, une bonne humeur inoxydable et des rythmes joyeux et dansants, autant de qualités qui ont fait passer à ces onze chansons l'épreuve du temps et séduisent les enfants d'aujourd'hui. Des chanteuses québécoises Bïa, Florence K, Geneviève Bilodeau, Gaële et Jorane restituent la verve populaire de la Bolduc dont la carrière s'achèvera avec son décès, en 1942. Si vous ne savez pas « turluter », c'est le moment d'apprendre Un enregistrement joyeux pour danser et chanter en famille (paroles dans l'album illustré)

A partir de 5 ans

samedi, 21 avril 2012

C’est avec du vieux… qu’on fait du neuf

          Compilations, rhabillages, rééditions...          

 

En période de crise, la tentation est grande de faire du neuf avec du vieux : de la simple réédition au rhabillage en passant par la compilation ou l'adjonction d'un livre à un CD déjà existant… Si ça agace un peu le critique de disque qui a envie de se mettre du nouveau dans l’oreille, ces productions ont leurs mérites, ne serait-ce que de donner une deuxième vie à des titres à qui on n’avait peut-être pas accordé assez d’attention lors de leur première parution : ainsi la réédition de "Ce qui arriva à Mr et Mme Kitaroet "La dernière colère de Sarabuga" (voir plus loin, l'article "Quelques rééditions intéressantes") fait remonter à la surface deux titres d'une collection musicale qui n'a peut-être pas eu l'acceuil qu'elle méritait.

Il suffit parfois d'un simple changement d'éditeur ou de titre pour toucher un nouveau public. En 2011, paraît chez ARB musique Guadeloupe, rondes comptines et chansons, titre explicite mais qui ne fait pas autant rêver que P'tit coeur créole sa réédition en 2012 enrichie de 19 titres dans un deuxième CD (voir plus loin, l'article "Quelques rééditions intéressantes"). 

Parfois c'est le changement d'éditeur qui élargit l'audience d'un enregistrement. Ainsi Petit Robert et le mystère du frigidaire (voir plus loin …) réédité par Naïve : cette belle réalisation des éditions suisses Notari devrait enfin trouver son public en France avec sa réédition même si l'éditeur français la propose dans une présentation plus modeste .

Le CD seul ne fait plus recette, on le sait déjà depuis quelques années et l’adjonction d’un livre est souvent une bonne solution pour trouver une nouvelle audience. c'est pourquoi Victorie musique a créé les Editions des Braques,offrant ainsi à Henri Dès (voir plus loin …) ou Steve Waring (1), des albums illustrés pour accueillir leurs chansons.

Devant la crise qui frappe le CD, Enfance et musique a bien compris que, malgré la qualité de ses productions sonores, il était temps d'apprendre le métier d'éditeur de livres, commençant avec deux illustrateurs de renom (Antonin Louchard et Katie Kuprie) et une collection destinée aux tout-petits. Aujourd'hui, Enfance et musique a bien diversifié sa production de livres-CD : certaines compilations ou réédition s'avérant parfois aussi intéressantes qu'une véritable création comme en témoignent Petites comptines pour grands tableaux (voir plus loin …) et Les Gribouillis de Pascal Ayerbe (voir plus loin …)

Didier Jeunesse pratique également l'art de la réédition intelligente.
Avec Nina à la crèche (2et Bulle et Bob à la plage (3) dans un format mieux adapté à la manipulation des petits (petit format, grosses pages cartonnée). Une bonne idée aussi : les compilations thématiques de la collection « Eveil musical » (4) dont les titres sont confiés à une unique illustratrice (Cécile Hudrisier) qui donne son unité à la série. Sans oublier le dernier volume des Comptines du monde : Chansons du monde, du Brésil au Vietnam (voir plus loin …).

Un petit coup de chapeau au passage aux éditions Kanjil qui rééditent (pas assez vite à mon gré) des titres parus dans les années 80 chez Vif Argent, avec des albums qui passent d'un format carré à un format l'italienne. Une véritable recréation ! Après La légende de Chico rei, les Matriochkas de Natacha, La reine des poissons, Dis-moi des chansons d'Haïti, on attend une nouvelle présentation du Bateau de Noé pour la rentrée.

 

 

notes :

(1) Steve Waring : Timoléon - album illustré par Anne-Isabelle le Touzé

(2) Michèle Eliat : Nina à la crèche - raconté par Nathalie Tual, album illustré par Marion Billet , Didier jeunesse collection Mes histoires à écouter [précédemment paru sous le titre Je veux Maman]

(3) Nathalie Tual : Bulle et Bob à la plage - album illustré par Ilya Green, Didier jeunesse collection Mes histoires à écouter

(4) Comptines pour chanter la savane
     Comptines pour chanter la ferme
     Comptines pour danser
     Comptines pour faire dodo
     Comptines pour les gourmands
     Chansons pour fêter Noël

 

COUP DE CŒUR

           Pascal Ayerbe : Les gribouillis          

 

les-gribouillis-pascal-ayerbe copie.jpg


Album illustré par Maron Bouillie

Enfance et musique - collection Les livres-disques d'Enfance et musique

 

Le musicien Pascal Ayerbe aime les instruments jouets, batterie de cuisine, outils divers... objets sonores dont il tire des séquences musicales inventives intitulée Gling-Glong, Tchic ploum et Kiclou, Yup, Hihi, plic ploc... Ce « gribouilleur sonore » comme il se dénomme lui-même travaille volontiers avec des enfants qui entrent volontiers dans son univers ludique. Cet enregistrement, paru sous forme de CD seul (en 2004 au Chant du monde et en 2009 à Enfance et musique) est présenté ici avec un album, à la fois introduction et reflet graphique de l'enregistrement : pas vraiment de texte, juste des onomatopées qui s'intègrent aux montages photographiques de la plasticienne Maron Bouillie qui met en scène toutes sortes d'objets hétéroclites.


A partir de 3 ans

 

Quelques rééditions intéressantes

Muriel Bloch

Muriel Bloch - Un conte du Japon copie.jpg



Ce qui arriva à Mr et Mme Kitaro, un conte du Japon (album illustré par Aurélia Fronty)




La dernière colère de Sarabuga, un conte du Cap-Vert (album illustré par Aurélia Grandin)


Muriel Bloch, un conte du Cap Vert copie.gif

Gallimard-jeunesse-musique, collection Contes du bout du monde. livres CD


Deux histoires traditionnelles, originaires du Japon et du Cap Vert : la conteuse Muriel Bloch est peut-être moins à l'aise ici que dans d'autres enregistrements. Quant à l'illustration musicale, tirée du catalogue Ocora-Radio France, elle est non seulement authentique, mais superbe. Voilà une excellente occasion d'ouvrir les jeunes oreilles aux sonorités inhabituelles de musiques traditionnelles venues d'ailleurs. On trouvera dans l'album, outre le texte du conte, quatre pages documentaires
consacrées aux instruments traditionnels.

A partir de 6 ans.

 

 

P’tit cœur créole

Voici ce qu'on disait dans ce blog en juin 2011 à propos de

La Guadeloupe, rondes comptines et berceuses

Répertoire traditionnel recueilli et interprété par une conteuse guadeloupéenne devenue chanteuse pour l’occasion. Elle allie à une parfaite maîtrise de sa voix - tant parlée que chantée – une joie et un dynamisme communicatifs. Essayez donc CD de rester sans bouger à l’écoute ces polkas, biguines et musiques de carnaval ! Son agilité vocale trouve sa plénitude dans des réjouissantes onomatopées prononcées à toute allure. Mais elle sait aussi nous émouvoir dans de tendres berceuses. Un disque joyeux, coloré, généreux à l’image de son interprète. Avec Maggy Faraux, ça déménage !

P-tit-coeur-creole-41-chansons-enfantines-des-antilles copie.jpg




Avec P'tit coeur créole, vous retrouvez cet enregistrement plus un deuxième CD avec 19 titres supplémentaires. Que du bonheur


A partir de 2 ans

 

 

 

 

 

Brico Jardin : Petit Robert et le mystère du frigidaire

Naïve, parution automne 2011

BricoJardin-PetitRobert&MystèreDuFrigidaire copie.jpg


Un drôle d'immeuble que celui de Petit Robert, et drôles de voisin : un squelette nommé Yvette, uneétrange petite fille de verre, une sorcière employée aux ministère des somnifères et j'oubliais Simone l'interphone. On ne s'étonnera pas de la présence d'un ramoneur qui rêve de remplacer le Père Noël. Tout se petit monde évolue dans une jubilante comédie musicale interprétées avec brio par la compagnie genevoise Brico Jardin. Un univers musical qui penche plaisamment vers le pop-rock dont la singularité est parfaitement rendue par les illustrations de Fabian Negrin dans l'album dépliant (dont le format a malheureusement réduit avec le changement d'éditeur)


6-9 ans

 

 

Petites comptines pour grands tableaux

Virginie Aladjidi , sélection des textes et des images

Enfance et musique, collection Les livres-CD d'Enfance et musique. Livre CD

petites-comptines-pour-grands-tableaux copie.jpg



Mère et enfant de Reynolds pour les Petites Marionnettes, estampe japonaise pour La pêche aux moules, une partie de campagne de Fernand Léger pour A la claire fontaine, Le nouveau-né de La Tour pour Dodo l'enfant do. 20 chansons ou rondes enfantines parmi les plus connues trouvent ici un équivalent graphique dans une toile ou une gravure de maître. Sur la page de droite, la reproduction, sur celle de gauche le refrain(on peut télécharger l'ensemble des paroles sur le site d'Enfance et musique). Les chansons, tirées de divers CD de leur catalogue, sont principalement interprétées par Agnès Chaumié. Un ensemble raffiné pour les petits.


à partir de 2 ans.

 

Henri Dès

cache-cache.jpg


Cache-cache (album illustré par Vincent Farges), parution avril 2010


Henri Dès - La patite Charlotte copie.jpg




La petite Charlotte (album illustré par Séverine Duchesnes), parution septembre 2010



Henri Dès - L'âne blanc copie.gif


L'âne blanc (albumillustré par Cécile Gambini), parution février 2012



Henri Dès - Flagada copie.jpg



Flagada (album illustré par Izou), parution janvier 2012




Editions des Braques, collection Un livre, un CD, livres-CD

Cache-cache est un des premiers titres des Editions des Braques.

Vous écoutez une de ses chansons une seule fois, et vous l'avez déjà dans l'oreille. C'est pour ça que ça marche Henri Dès, et depuis deux générations et ce n'est pas près de s'arrêter ! Voici les enregistrements originaux de ses quatre premiers disques pour enfants. Les paroles figurent dans les albums illustrés - chacun par un artiste différent. D'aucuns regretteront les images d'Etienne Delessert qui illustrent encore toutes les pochettes de CD du grand Henri ... , mais c'est une simple question de goût.

A partir de 3 ans

 

 

Chansons du monde : du Brésil au Vietnam

interprété par Bielka et Souliko, Xinarca, Gerson Leonardi et al.Chansons du monde - 25 chansons du Brésil au Vietnam copie.png

Didier jeunesse, collection Comptines du monde

C'est vrai,c'est une compilation, mais très judicieusement faite. Elle regroupe 22 chansons venues du monde entier : 15 pays différents sont représentés, du Brésil au Vietnam, en passant par la Grèce, la Pologne, la Côte d'Ivoire, la France étant représentée par la Bretagne et la Corse. Chaque pays retrouve l'illustrateur de son album d'origine - et pour chaque titre on trouvera paroles en langue originale, transcription phonétique (éventuellement) et traduction, ainsi qu'une explication en fin de volume. Ce florilège piquera la curiosité de ceux qui aiment ouvrir leurs oreilles : ils n'ont plus alors qu'à aller se plonger dans les onze volumes de la collection Comptines du monde.

Dès la naissance pour tous

 

jeudi, 22 mars 2012

Une interview de Rudy Martel, éditeur

« Benjamins media, des livres-CD pour tous les enfants »

 

benjamins_media_livres-cd_pour_les_enfants.jpg

Rudy Martel, vous êtes éditeur de Benjamins Media

En fait nous sommes trois : Sophie Martel, Ludovic Rocca et moi - avec chacun des missions propres : pour moi ce sont les salons, les animations, pour Sophie le budget, et pour Ludovic la réalisation sonore.

 

Quel âge a Benjamins Media ?

L'association Benjamins Media a été créée en 1987 par Régine Michel avec une bande de copines (et de copains) qui gravitent encore tous autour du livre, de la petite enfance et de la psychologie de l'enfant.

De 1988 à 1998, avec l'autorisation de Bayard presse jeunesse, Benjamins media a édité en version braille et sonore (des cassettes à l'époque) les « Belles histoires de Pomme d'api ».Le principe était déjà posé : histoire interprétée par des comédiens ou des conteurs, mise en musique, mise en sons.

A partir de 1998, benjamins média crée sa propre collection de livres audio pour enfants ; c'est « J'écoute, je découvre, j'imagine ». On propose alors deux types de produits : soit le livre et le CD, soit le livre, le CD et le livre en braille pour un public qui ne voit pas, parents ou enfants.

En 2006, avec le départ de Régine Michel, on remet tout à plat. On réalise en effet que « Je découvre, j'écoute, j'imagine » était moins le titre d'une collection que le principe de notre démarche éditoriale : créer des images à l'oreille de l'enfant pour l'amener du plaisir d'écouter au plaisir de lire.

Mon Tipotame.pngOn propose donc aujourd'hui trois collections de livres-CD : Taille S, Taille M, Taille L. Cela donne plus de clarté et de visibilité à notre démarche. Taille S où est paru «Mon Tipotame»(1) s'adresse aux enfants dès 15-20 mois. La Taille M s'adresse aux 3-5 ans avec des histoires plus longues et une mise en forme sonore plus soutenue. On y trouve «Mini Rikiki Mimi»(2). La Taille L propose à de jeunes lecteurs à partir de 5-6 ans des histoires plus «décalées» qui peuvent durer jusqu'à 45 minutes ; le dessin y est beaucoup plus pointu, avant-gardiste même, comme dans «Le Papa-maman»(3).Le papa maman-Angelina Galvani.jpg

 

Pendant longtemps j'ai pensé que benjamins media s'adressait prioritairement à un public d'enfants malvoyants. Mais depuis un certain temps, j'ai remarqué, que sur le catalogue, figurent la mention « Benjamins media, des livres-CD pour tous les enfants». Cela correspond-il à une nouvelle démarche éditoriale ?

Nous sommes les seuls en Europe à proposer sur l'ensemble de notre ligne éditoriale un titre également accessible à des enfants ou parents déficients visuels. Pendant dix ans, on s'est adressé à des parents aveugles d'enfants voyants ou à des parents voyants d'enfants aveugles. En 1998, on a décloisonné notre démarche éditoriale, Ne plus parler de « livres en braille » mais de livres adaptés nous a permis de toucher un public plus large, même si cette image d'éditeur de littérature adaptée continue de nous coller à la peau. Pour y remédier deux choses :

Première chose : aujourd'hui, pour la première fois, on va vraiment au bout de notre logique en proposant du gros caractère - en plus du braille - on répond là à la plus demande de tous les déficients visuels, qu'ils soient aveugles et malvoyants.

Deuxième chose : on communique différemment en disant tout haut ce que nous faisons du livre CD pour les enfants en général : on s'adresse aussi bien à des enfants ordinaires, qu'à des enfants handicapés (malvoyants, aveugles, dyslexiques,...)

 

Cependant vous avez une spécificité ?

Effectivement et cette spécificité, c'est la mise en forme sonore des histoires.

Nous avons un studio d'enregistrement, un réalisateur sonore qui fait de la prise de Noar-le-corbeau_imagelivre.jpgson, de la prise de voix, qui compose de la musique comme dans « Noâr le corbeau »(4) et qui fait du montage. Ce qu'on sait bien faire pour nous, on le fait pour d'autres éditeurs. On travaille ainsi pour trois éditeurs parisiens : Talents Hauts, Alzabane et, peut-être, Escabelle, petite maison d'édition avec qui on devrait préparer un recueil de comptines. C'est un moyen de diversifier nos sources de revenus. On a désormais quatre activités : l'édition, l'animation, la prestation sonore extérieure, et on est en train de se lancer dans le livre numérique.

 

Comment choisissez-vous les histoires ?

Comme dans toutes les maisons d'édition, il y a un comité de lecture qui sélectionne les manuscrits en fonction de certains critères. Critère d'âge avec des textes qui s'adressent à des enfants entre 15 mois et 7 ans et qui peuvent donc s'inscrire dans l'une de nos trois collections Taille S, Taille M ou Taille L. Critère de qualité avec des histoires bien écrites - ça paraît évident – et aussi porteuses de sens. Et dernier critère : une histoire qui se prête à une bonne mise en forme sonore : mais de plus en plus, je pense que ça n'a pas lieu d'être parce que tout dépend du talent du réalisateur sonore.

 

Vous pouvez m'en dire plus sur les histoires porteuses de sens ?

Par exemple « Le monstre mangeur de prénoms »; il mange le prénom des enfants, syllabe par syllabe, pour pouvoir exister. Dans cette histoire, il y a une intrigue, des rebondissements et, en toile de fond, la quête d'identité, la perte d'identité, l'esprit d'initiative de l'enfant. Nous, on aime bien les histoire qui disent des choses sans que le message soit téléphoné. « Mon Tipotame »(1) aussi est un bon exemple. Le héros (un jeu de bain) a deux problèmes : le petit garçon à qui il appartient ne joue pas souvent avec lui et en plus il écorche son nom ; alors Tipotame part au zoo chercher de la compréhension - à défaut d'amis. Il n'en trouve pas, et le papa hippopotame du zoo va même souffler dessus et le renvoyer à la maison où il va se retrouver coincé dans une porte et se dégonfler. Le petit garçon va alors le regonfler et le réconforter. Moralité : ce n'est pas la peine de chercher bien loin ce qu'on a à la maison. L'histoire dit ça, mais elle le dit sans le dire et c'est ce qu'on aime.

 

Dans les premières parutions de benjamins media, j'ai remarqué beaucoup d'histoires sur la différence...

Effectivement, pas forcément le handicap, mais la différence. « Le Monstre mangeur de prénoms » est une histoire sur la différence, « Noâr le corbeau »(4) aussi, On va sortir un titre sur un géant mélomane qui est rejeté parce qu'il est grand, ce qui ne l'empêche pas d'être très sensible à la musique. Nous proposons aussi des histoires touchant d'autres sujets forts: la la séparation, la peur du monde qui nous entoure, et des sujets moins forts mais tout aussi porteurs de sens comme la gourmandise dans « Quoi, quoi, quoi ? dit le chat » par exemple.

 

Est-ce que le fait d'être au départ une association pour les malvoyants influe sur votre façon de réaliser ?

On n'est pas les seuls à faire du livre audio. D'autres le font aussi très bien, à leur façon - Gallimard et sa collection « Coco », notamment.

Mais il n'y a pas d'équivalent au style benjamin media. Nos images sonores sont adaptées à des enfants qui ne voient pas bien ou pas du tout. Il faut que les enfants déficients visuels aient à l'oreille l'image qu'ils n'ont pas sous les yeux. C'est pourquoi on parle plus de paysages sonores que de bruitages. Le son est mis en scène. Il va aussi souvent précéder la narration - ce qui n'existe pas chez les concurrents. Et même pour un enfant ordinaire, que le son précède la narration l'aide à développer son imaginaire. Il faut questionner l'enfant avec le son, qu'il se dise : qu'est-ce que j'entends ? Dans « Petit chat découvre le monde »(5), l'enfant petit_chat_monde.jpgpeut se poser des questions : pourquoi il miaule ? Est-ce qu'il a faim ? soif ? Est-ce que sa maman est partie ? La narratrice va alors venir le conforter ou pas dans ce qu'il a imaginé. Claire Ubac a écrit ce texte pour nous il y a plus de dix ans et ce titre, d'une très grande sensibilité est indémodable.

 

Est-ce que vous avez des auteurs labellisés benjamins media ?

Il-faut-sauver-le-prince-Victor.jpgChristine Beigel qui a écrit « Il faut sauver le prince Victor »(6) et « Riki rikiki mimi »(2) est le premier auteur que nous publions deuxmini-rikiki-mimi_imagelivre.jpg fois. En fait on a toujours travaillé avec des auteurs et des illustrateurs différents. Ce n'est pas un choix délibéré. Quand le texte est bon, il n'y a pas de souci. On aimerait beaucoup retravailler avec Amélie Jackowski qui a illustré Noâr. Elle est brillante. On lui a demandé de nous proposer un projet de livre avec un texte de Ramona Badescu pour notre Taille S. Jusqu'à présent , on ne passait pas de commande, mais maintenant on a davantage confiance en nous et on n'hésite plus à aller voir des gens qu'on aime, qu'on ait travaillé avec eux ou non auparavant

 

Il y a des auteurs qui vous proposent des textes ?

On en reçoit, d'auteurs édités ou pas. On lance aussi des appels à manuscrits sur notre site ou auprès de la Charte des auteurs et illustrateurs, et on passe aussi des commandes. On a longtemps attendu la perle rare, mais c'est mieux d'aller la chercher.

 

Vos réalisations préférées ?

« Mon tipotame »(1), mais j'aime aussi beaucoup « Mini Rikiki Mimi »(2) parc que la mise en forme sonore me touche ; elle parle à l'enfant que je suis resté. En fait, c'est une question d'alchimie : quand tout est bien imbriqué : l'illustration, la mise en forme sonore, le texte. Pour ces deux titres, l'alchimie est là mais je pourrais aussi citer « Noar le corbeau » ou « Le papa maman ».

 

Vos projets ?

On sort trois titres cette année : deux tailles M et une taille S, avec une histoire écrite par Marie Nimier que j'ai rencontrée au salon du livre de Deauville l'année dernière. Elle nous a écrit une histoire sur les deux mains, droite et gauche. Pour l'illustration, on va travailler avec Thomas Bass et pour la musique, Elise Caron. Un rêve se réalisepour nous avec le concours de ces trois artistes ! La taille M, c'est un texte d'Anne-Lise Heurtier sur un géant mélomane. Le livre sera illustré par Cécile Gambini et pour la musique ce sera du blues. On a un autre projet mais qui n'est pas trop abouti encore, je préfère donc attendre pour en parler. Et l'année prochaine, il y aura une nouvelle Taille L. En résumé, des tailles de livres pour toutes les tailles d'enfants !

 

notes :

(1) Jeanne Cappe, Mon tipotame , album illustré par Ed. (coll. Taille S)

(2) Christine Beigel, Mini Rikiki Mimi, album illustré par Laurent Moreau. (coll. Taille M)

(3) Angelina Galvani , Le Papa-maman , album illustré par Zeina Abirached. (coll. Taille L)

(4) Guy Jimenez , Noâr le corbeau , album illustré par Amélie Jackowski. (coll. Taille L)

(5) Claire Ubac, Petit chat découvre le monde , album illustré par Julia Wauters. (coll. Taille S)

(6) Christine Beigel , Il faut sauver le prince Victor , album illustré par Raphaëlle Laborde-Barbanègre 

COUP DE CŒUR

.                    Jeanne Cappe : Mon tipotame                    .

Album illustré par Ed
lu par Vincent Leenhardt, réalisation sonore Ludovic Rocca

Benjamins média, collection Taille S, livre CD

Paru en 2012

 

Mon Tipotame.png

Poum, le petit hippopotame en plastique se sent un peu négligé par son jeune propriétaire qui ne sait même pas prononcer son nom correctement. Alors Poum part au zoo voir les vrais animaux ; là au moins, on saura s'occuper de lui... c'est du moins ce qu'il croit.

L'histoire en elle-même retient déjà l'attention : pleine de fantaisie, simple et joliment écrite, elle est aussi proche du quotidien des tout-petits, et très juste au point de vue psychologique. Les jeunes enfants s'identifient d'emblée à ce petit personnage « tout doux, tout rond et mignon tout plein » croqué avec humour par l'illustrateur argentin Ed dans le petit album carré.

Mais ce qui ajoute encore au charme de ce livre CD, c'est la mise en scène sonore qui accompagne le récit : les paysages sonores qui recréent l'atsmosphère de la salle de bain, de la rue ou du zoo, la musique de Ludovic Beier qui accompagne Poum dans ses pérégrinations – sans oublier le récitant clair et tranquille et les interventions d'enfants, d'une grande justesse.

 

A partir de 2 ans

mercredi, 21 mars 2012

Quelques CD et livres-CD pour les tout-petits

Gibus : Berceuses pour petites noctambules

album illustré par Marie Malher
Didier jeunesse, collection Eveil musical livre-CD

parution 25 janvier 2012

 Berceuses pour petits noctambules.png

Un livre-CD « doudou » tout tendre et tout câlin pour accompagner les touts -petits vers le sommeil. Sept chansons de création par un chanteur pour enfants venu de Belgique. Sa voix douce, légèrement voilée, chuchote et rassure quand il évoque le rite du coucher ou rappelle comme dans les berceuses traditionnelles que si dehors il fait noir et pluvieux on est à l'abri dans son petit lit. Des chansons qui , pour être simples , n'en sont pas pour autant simplistes avec un vocabulaire choisi et des arrangements qui intègrent les bruits de nature. On trouvera les paroles dans l'album dont la présentation est parfaitement adaptée à la manipulation par de petites mains maladroites : petit format, grosses pages cartonnées, angles arrondis.

Ce titre est le dernier d'« Eveil musical », collection de bonne tenue qui, à défaut d'être vraiment originale se signalait déjà par la qualité de ses compilations et les images de son unique illustratrice (Cécile Hudrisier). Jusqu'à présent cette série se contentait de puiser dans le riche catalogue de Didier jeunesse pour des recueil de chansons et comptines sur des thèmes qui « marchent » : la gourmandise, le sommeil, les animaux de la ferme, Noël. En proposant une création et en invitant une nouvelle illustratrice, ces « Berceuses pour petits noctambules », lui ont fait prendre un nouvel essor

 

didier_jeunesse__coll__eveil_musical.jpg

Dans la même collection :

Comptines pour faire dodo

Comptines pour danser

Comptines pour les gourmands

Comptines pour chanter la ferme

Chansons pour fêter Noël

Comptines pour chanter la savane

 


 

 

Christine Laveder : Histoires comme chats

A tireLarigot Compagnie, distribué par Raymond et merveilles, CD

 Histoires come chat-Chr Laveder.jpg

Elle a beau chanter « J'aime pas les chats », on sent tout de suite que Christine Lavéder est complètement entichée de ces mangeurs de souris tour à tour ronronnants et griffus. Ils sont ici le prétexte à une joyeuse farandole de virelangues, de chansons, de jeux de doigts et de vrais contes. Je vous recommande tout particulièrement « Chat noir », qui reprend le thème du gros chat gourmand.

Un vrai bonheur d'écoute avec une interprète enjouée, malicieuse, pétillante qui jalonne son récital d'onomatopées, de chansons, d'allitérations. Elle a invité deux copines conteuses (Annie Gallay et Béatrice Maillet) qui l'accompagnent à l'occasion dans une polyphonie de chat ou pour lui donner la répliqu ainsi que Michèle Bernard et son accordéon.

Un excellent répertoire pour les petits. Avec les paroles des chansons et des virelangues dans le livret dont la belle mise en page et les calligrammes signés Sophie Catelot auraient mérité de figurer dans un véritable album.

 

 

Et aussi :                                                                                                                                   .

Pour les tout petits ,

  • allez donc voir la sélection proposée par ce blog pour les tout-petits, dans la note du 9 novembre 2010 (avec un coup de projecteur sur la collection « Coco » chez Gallimard jeunesse)

  • la collection « livres-CD » d'Enfance et musique (voir sur ce blog le coup de projecteur sur cette collection , note du 19 octobre 2010 )

et encore,

  • Michèle Eliat , Nina à la crèche , Didier jeunesse - livre CD

  • Michèle Moreau, Au bain mon lapin , Didier jeunesse - livre CD

  • Steve Waring, Timoleon , Victorie/Ed. des Braques - livre CD

  • Isabelle Caillard, Toudou , Enfance et musique - CD

  • Samir Barris (Ici Baba), Chat qui se cache , Victor mélodie - CD 

     

nina_a_la_creche.jpgau_bain_mon_lapin.jpgWaring Timoleon CD seul.jpgisabelle_caillard__toudou.jpgsamir_barris_chat_cache_ici_baba.jpg

jeudi, 01 mars 2012

Billet d'humeur.... changeante !

Anne Roumanoff et les fables de La Fontaine

anneroumanoff_theo_le_corbeau_et_maitre_renard.jpg     anneroumanoff_marie-chantal_la_cigale_et_eugenie_la_fourmi.jpg     anneroumanoff_phildebert_le_lievre_et_huluberlue_la_tortue.jpg


Encore un coup médiatique ! ai-je ronchonné en découvrant cette nouvelle collection dédiée aux fables de La Fontaine sous l'égide d'Anne Roumanoff. Atlas aurait-il épuisé le filon Marlène Jobert pour faire désormais appel à une humoriste bien connue des parents (acheteurs) ?

J'écoute donc à reculons (et sachez que ce n'est pas facile d'écouter en en marchant en arrière). Qu'est-ce qu'elle nous fait Anne Roumanoff ? Elle nous rebidouille une histoire à partir d'une fable de La Fontaine pour nous amener sur un plateau le texte de notre bon vieux fabuliste ... mais finalement, j'ai trouvé ça vraiment bien. (Seuls les imbéciles ne changent pas d'avis, comme chacun sait).

 

Bien sûr ces histoires sont faites sur mesure pour introduire la fable originale (pas si facile d'accès pour des enfants avec son vocabulaire du XVIIème siècle). Elle transpose ainsi « Le lièvre et la tortue » dans le cadre d'une classe d'aujourd'hui (assez joliment croquée), invente une hilarante histoire de fromager pour « Le corbeau et le renard » et réussit de croquignolets portraits d'ados mijaurées pour « La cigale et la fourmi ».

J'ignore si elle a elle-même des enfants, mais elle sait parler de leur monde ou retrouver tout simplement son esprit d'enfance. Elle est enjouée, rigolote, souriante, et si on retrouve dans ses histoires des voix des personnages qu'elle a déjà mis en scène, ce n'est guère gênant, bien au contraire.

Trouverait-on ces histoires aussi succulentes, si on les lisait simplement dans le livre... ou si quelqu'un d'autre nous les racontait ? Certainement non.

C'est une raconteuse professionnelle, Anne Roumanoff. Elle nous embobine avec son bagoût, mais on ne peut faire rien d'autre que l'écouter.

Maintenant, Il faut espérer que la collection ne tirera pas trop sur la corde. Ces trois premières histoires sont vraiment sympathiques, peut-être ne faudra-t-il pas trop exploiter le filon sous peine de lassitude. Pour l'instant ne boudons pas notre plaisir et partageons-le en famille.

 

Anne Roumanoff: Phildebert le lièvre et Huluberlue la tortue
                       Marie-Chantal la cigale et Eugénie la fourmi
                       Théo le corbeau et Maître Renard
Trois histoires parues chez Atlas

Albums illustrés par Grégoire Mabire
paru le 2 novembre 2011

Coup de coeur

Susie Morgenstern : La chemise d'une femme heureuse

ill. Batia Kolton, réalisation de Louis Dunoyer de Segonzac

 

morgenstern_la-chemise-dune-femme-heureuse.jpg


Actes Sud junior, livre-CD
paru le 2 novembre 2011

 

En dépit de l'amour que lui porte son mari, le roi Georgieporgie XIII, la reine Annabellastella dépérit et refuse qu'il la touche... et donc... pas de descendance. On conseille au roi de divorcer, il refuse. La solution (inattendue ) passera par la gourmandise et les gâteaux et surtout.... le pâtissier !

Autant le dire tout de suite la conclusion de ce conte de sagesse n'a rien à voir avec le politiquement correct et c'est bien ce qu'on aime chez Susie Morgenstern. Elle dit son propre texte avec une gourmandise et une sensualité qu'elle fait passer avec infiniment de grâce ; et son accent ajoute un charme supplémentaire à son interprétation.

Soulignées d'un fin trait noir et dans des tonalités vertes, brunes et mauves, les illustrations du livre rappellent des images du début du XX ème siècle. Elles ont le même charme suranné que les chansons qui jalonnent l'histoire et qui, avec leur accompagnement au piano, ont un petit parfum de mélodie française, même si elle flirtent beaucoup avec le jazz.



A partir de 7 ans

J'ai bien aimé aussi

Guy Jimenes : Noar le corbeau

Noar-le-corbeau_imagelivre.jpgillustration Amélie Jacobsky , réalisation de Ludovic Rocca
raconté par Charo Beltram Nunes,
Benjamins média, collection taille L, livre CD
paru le 14 octobre 2011

Victime d'un mauvais sort, le bûcheron Joël se transforme, la nuit tombée en Barbedogre, tueur de corbeaux... Noâr se retrouve prisonnier dans son antre...

Trois bonnes raisons d'apprécier ce livre-disque :

D'abord l'histoire qui est plus complexe qu'on ne pourrait croire : l'affreux Barbedogre, tout méchant qu'il est, n'est au fond qu'une victime et c'est en dominant sa peur que Noâr va délivrer son bourreau de la malédiction qui pèse sur lui et rendre la vie à la clairière.

Ensuite la récitante : Charo Beltram Nunes dit ce conte d'une voix grave et ronde. Sans jamais nuire à l'excellence de sa diction claire et précise, son léger accent sud-américain qui fait sonner les consonnes ajoute un charme supplémentaire au récit.

Enfin, et c'est peut-être le plus réussi : la mise en scène sonore qui raconte parfois autant que la voix de la récitante : des bruitages agencés dans des séquences qui permettent de suivre les personnages et une guitare blues qui intensifie les moments dramatiques. Il est vrai que Benjamins média s'adresse aussi à un public d'enfants mal-voyants qui n'ont pas accès aux illustrations de l'album

Une très belle réalisation

A partir de 6 ans

 

Catherine Zarcate : Salomon et la reine de Saba

Oui Dire, 3 CDcatherine-zarcate-salomon-et-la-reine-de-saba.jpg
Paru en 2010 (l'enregistrement date de mai-juin 2010) 

Voilà des années que Catherine Zarcate porte en elle cette histoire mythique ; elle la raconte depuis 1986, et pour l'écrire, elle a compulsé des masses de documents dont elle donne la bibliographie (abondante) sur la pochette du disque. Ce conte venu du fond des âges fait appel à des traditions juives (pas seulement bibliques), mais aussi soufies, persanes et éthiopiennes. En fait c'est un kaléidoscope d'histoires qui mettent en avant la sagesse du grand roi Salomon. Tous les récits convergent vers sa rencontre et son union avec une autre personnalité exceptionnelle : la reine de Saba.

La parole de Zarcate fait image : on voit la reine, vouée à la virginité dès l'enfance, traverser la piste d'or à la rencontre de celui qui va l'en délivrer.

Il y a un petit arrière-fond féministe dans cette épopée et Catherine Zarcate déclare par ailleurs avoir « délibérément choisi [les histoires] qui étaient cohérence avec la paix dont le roi porte le nom. »

La conteuse est royale, somptueuse, magnifique comme d'habitude. On l'écoute au fil des trois CD (près de trois heures) sans aucune lassitude. Son racontage est ample, tranquille : c'est un fleuve qui avance majestueusement mais inexorablement.

La musique qui utilise des instrument exotique constitue autant une respiration dans le récit qu'un dépaysement. La conteuse s'accompagne à la tempura dont la fascinante sonorité nous entraîne sur le tapis volant de Salomon..

On peut écouter de bout en bout (pas de lassitude), mais aussi par épisodes (la plupart peuvent être écoutés séparément)

Pour tous à partir de 10 ans

 

Jacques Ferron : L’amélanchier.

amelanchier_cd.jpgadapté Denis Côté raconté par Johanne Marie Tremblay. Album illustré par Anne Sol
Planète rebelle (Collection Conter fleurette)
paru le 11 mars 2011

 

Souvenirs d'enfance de Tinamère de Portanqueu qui vit entre sa mère Edna et son père Léon avec qui elle entretient une relation privilégiée. Celui-ci fait la différence entre le « bon côté » des choses (le jardin, la maison) et le « mauvais côté » des choses (la rue, le monde extérieur).

C'est la réécriture d'un conte pour adultes créé en 1970 par un auteur très populaire au Québec. Si l'auditeur ou lecteur européen n'a pas toutes les clés pour appréhender cette histoire, il peut cependant en apprécier des aspects universels : la quasi-symbiose des personnages avec la nature, la vie surprotégée et l'émancipation finale de cette enfant unique. Coincée entre ses deux parents, la petite fille ne peut s'échapper que par des rêveries autour de Charles Dodgson et des personnages d'« Alice au pays des merveilles ».

Sur fond de paysages sonores qui replacent le récit dans son atmosphère rurale, Johanne Marie Tremblay - pointe d'accent québécois et élocution très claire - nous fait entrer dans cette histoire pas si facile d'accès qu'on n'appréciera vraiment que si l'on est en mesure de faire un recul sur sa propre enfance.

A partir de 11-12 ans

jeudi, 02 février 2012

SUPER COUP DE CŒUR

          Les comptines de la récré de Pomme d'Api          

de Claude Sicre, illustrations de Caroline Hamel, Julia Wauters, Aurore Petit...,
chanté par Les 2zélectriques

Bayard jeunesse, collection Un album Pomme d'Api. Poésie et comptines
Paru le 27 octobre 2011

comptines de la récré.jpg

Flore Sicre (fille de Claude) et Géraldine Lopez sont deux pros de l'animation : elles ont l'accent toulousain, une pêche d'enfer et s'accompagnent au tambourin. Conviviales, dynamiques et enjouées les 2zélectriques sont dans la mouvance du « Quartier enchantant » (*) et des Bombes2 bal. Claude Sicre a concocté pour elles un répertoire qui fait appel à la créativité et à l'imagination des enfants : des chansons et de vraies comptines, en tout 18 jeux chantés ; à votre tour d'inventer de nouveaux couplets, trouver des rimes, enchaîner des mots (bout-de-ficelle), jouer à deux aux « comptines-attrapes » ou à se faire des défis : celui qui fera la menterie la plus énorme, racontera l'histoire la plus extraordinaire ou inventera le plus grand nombre de farces. L'enregistrement se termine par des chansons de circonstances pour fêter Noël, la nouvelle année, un anniversaire ou tout simplement l'amitié.

Julia Wauters, Rémi Courgeon, Elisa Gehin, Muriel Kerba et quatorze autres artistes ont participé à l'illustration de l'album géant Eux aussi ont fait preuve de créativité pour mettre en page et en images textes et explication.

Un vrai bonheur d'incitation à l'expression autant pour les enfants que pour les animateurs.

Ça fait longtemps que je n'ai pas entendu un disque pour enfants qui me fasse autant plaisir par son originalité et sa bonne humeur !

 A partir de 4 ans

 

(*) Claude Sicre, « Le quartier enchantant : chansons de circonstance » - illustrations Tom Schamp - interprétation Fabulous Trobadors, Bombes 2 Bal et Chorale Civique d'Arnaud Bernard. Actes Sud junior, collection Toto ou tartare. Livre disque paru en 2006

et du même auteur, dans la même collection :

« Des nouvelles du Quartier enchantant » - illustrations Renaud Perrin. Livre disque paru en 2008

lundi, 30 janvier 2012

COUP DE CŒUR

Peter Pan et Wendy

conte de James Matthew Barrie, adapté par Jean-Pierre Kerloc'h, illustré par Ilya Green, lu par Éric Pintus, musique de Charles Mingus
Didier jeunesse
paru en octobre 2011 

9782278065295.jpg
Peter Pan, tout le monde le connaît par le film de Walt Disney, lequel a quelque peu dénaturé l'original écrit par James Matthew Barrie : une pièce de théâtre représentée en 1904, puis un roman qui trouva sa forme définitive en 1911.

Depuis longtemps, Jean-Pierre Kerloch avait envie de publier Peter Pan sous forme de conte illustré - entreprise osée que celle qui consiste à réduire à un format d'album un roman classique de 240 pages ! Il a relevé le défi avec brio : non seulement tous les personnages sont là mais l'essence du livre est restitué – notamment cette nostalgie sous-jacente à l'idée d'abandonner un jour l'enfance ; il en a même gardé l'aspect sexiste (Wendy qui reprise les chaussettes des garçons perdus).

Vous ne connaissez sûrement pas la paisible voix d'homme qui avance tranquillement dans le récit : c'est celle d'Eric Pintus auteur d'« Une faim de loup » et « Ours qui lit » ; c'est lui qui a suggéré l'illustration musicale signée Charlie Mingus qui semble faite sur mesure pour accompagner ce texte. Quant aux llustrations fines, précises d'Ilya Green je parie qu'elles vont arriver à vous faire oublier Disney...

A partir de 7 ans